Championnats du monde 2019 : Résumé jour 7

by Lily Ermal 0

July 31st, 2019 Français

18E CHAMPIONNATS DU MONDE FINA 2019

50 M PAPILLON DAMES – FINALE

  • Record du monde : Sarah Sjostrom (Suède), 2014, 24.43
  • Record du monde junior : Rikako Ikee (Japon), 2017, 25.33
  • Record des Championnats du monde : Sarah Sjostrom (Suède), 2014, 24.43

Podium :

  1. OR – Sarah Sjostrom (SWE), 25.02
  2. ARGENT – Ranomi Kromowidjojo (NED), 25.35
  3. BRONZE – Farida Osman (EGY), 25.47

C’était une rude bataille pour la médaille d’or jusqu’à ce que la Suédoise Sarah Sjostrom confirme son avance sur les derniers 15m, remportant son 3e titre consécutif sur 50 m papillon en 25.02. La Néerlandaise Ranomi Kromowidjojo termine deuxième en 25.35, devant l’Egyptienne Farida Osman en 25.47.

La Française Marie Wattel termine 5e en 25.50, établissant un nouveau record de France. Elle l’avait d’ailleurs déjà battu en demi-finale en nageant 25.56.

50 m NAGE LIBRE MESSIEURS – FINALE

  • Record du monde : Cesar Cielo (Brésil), 2009, 20.91
  • Record du monde junior : Michael Andrew (USA), 2017, 21.75
  • Record des Championnats du monde : Cesar Cielo (Brésil), 2009, 20.91

Podium :

  1. OR – Caeleb Dressel (USA), 21.04
  2. (Ex-aequo) ARGENT – Bruno Fratus (BRA), 21.45
  3. (Ex-aequo) ARGENT – Kristian Gkolomeev (GRE), 21.45

Caeleb Dressel a pris la tête de la course dès le départ, comme à son habitude, et remporte le 50 m nage libre en 21.04. Il s’agit du nouveau record du monde du 50 m nage libre en maillot textile, et la 3e meilleure performance de l’Histoire. Derrière lui, le Brésilien Bruno Fratus et le Grec Kristian Gkolomeev ont tous les deux touché le mur en 21.45, remportant la médaille d’argent.

50 M NAGE LIBRE DAMES – DEMI-FINALES

  • Record du monde : Sarah Sjostrom (Suède), 2017, 23.67
  • Record du monde junior : Rikako Ikee (Japon), 2017, 24.33
  • Record des Championnats du monde : Sarah Sjostrom (Suède), 2017, 23.67

Qualifiées :

  1. Sarah Sjostrom (SWE), 24.05
  2. Cate Campbell (AUS), 24.07
  3. Pernille Blume (DEN), 24.14
  4. Simone Manuel (USA), 24.21
  5. Mariia Kameneva (RUS), 24.33
  6. Anna Hopkin (GBR), 24.34
  7. Ranomi Kromowidjojo (NED), 24.38
  8. (Ex-aequo) Liu Xiang (CHN), 24.46
  9. (Ex-aequo) Bronte Campbell (AUS), 24.46

La Suédoise Sarah Sjostrom et la Néerlandaise Ranomi Kromowidjojo sont retournées dans l’eau peu après leur 50 m nage libre. Elles se sont toutes les deux qualifiées : Sjostrom avec le meilleur temps en 24.05 et Kromowidjojo avec le 7e temps en 24.38.

L’Australienne Cate Campbell a remporté la première demi-finale en 24.07 et se qualifie avec le 2e temps, tandis que sa soeur Bronte Campbell a dû passer par une épreuve de barrage avant de se qualifier.

50 M BRASSE DAMES – DEMI-FINALES

  • Record du monde : Lilly King (USA), 2017, 29.40
  • Record du monde junior : Cible, 2013, 29.86
  • Record des Championnats du monde : Lilly King (USA), 2017, 29.40

Qualifiées:

  1. Lilly King (USA), 29.84
  2. Yuliya Efimova (RUS), 30.12
  3. Benedetta Pilato (ITA), 30.17
  4. Martina Carraro (ITA), 30.23
  5. Alia Atkinson (JAM), 30.61
  6. Ida Hulkko (FIN), 30.91
  7. Jessica Hansen (AUS), 30.92
  8. Anna Elendt (GER), 31.10

L’Américaine Lilly King s’est qualifiée pour la finale du 50 m brasse avec le meilleur temps en 29.84. C’est la seule nageuse à avoir réalisé un temps sous la barre des 30 secondes. La seconde qualifiée, Yuliya Efimova, l’a fait en 30.12. Le duel entre King et Efimova continuera donc encore en finale.

La nageuse italienne de 14 ans, Benedetta Pilato est devenue la première Italienne à nager le 50 m brasse en moins de 30 secondes mais n’a pas réitéré son exploit ce soir en se qualifiant avec le 4e temps en 30.23.

100 M PAPILLON MESSIEURS – FINALE

Podium :

  1. OR – Caeleb Dressel (USA), 49.66
  2. ARGENT – Andrei Minakov (RUS), 50.83
  3. BRONZE – Chad Le Clos (RSA), 51.16

L’Américain Caeleb Dressel a une nouvelle fois frappé. Il a nagé un peu moins vite qu’en demi-finale, lorsqu’il avait inscrit son record du monde, mais était tout de même en avance par rapport aux autres lors de cette finale. Il s’impose en 49.66, soit le 2e meilleur temps de l’Histoire. Il est désormais le 4e nageur à conserver son titre sur 100 m papillon, après Crocker, Phelps, et Chad Le Clos.

Ce dernier termine 3e en 51.16, derrière le Russe Andrei Minakov qui décroche l’argent en 50.83. Kristof Milak termine au pied du podium en 51.26. Le Hongrois avait battu le record du monde du 200 m papillon il y a quelques jours, auparavant détenu par Michael Phelps. Avec le record du monde de Dressel sur 100 m papillon, les deux records du monde de Phelps en papillon sont tombés à Gwangju.

Le Français Mehdy Metella termine 5e en 51.38.

200 M DOS DAMES – FINALE

  • Record du monde : Regan Smith (USA), 2019, 2:03.35
  • Record du monde junior : Regan Smith (USA), 2019, 2:03.35
  • Record des Championnats du monde : Regan Smith (USA), 2019, 2:03.35

Podium :

  1. OR – Regan Smith (USA), 2:03.69
  2. ARGENT – Kaylee McKeown (AUS), 2:06.26
  3. BRONZE – Kylie Masse (CAN), 2:06.62

Regan Smith , qui a récemment battu le record du monde du 200 m dos en nageant 2:03.35, a remporté l’épreuve en 2:03.69. C’est le deuxième temps le plus rapide de l’Histoire, et la première médaille d’or individuelle de Smith en Championnats du monde.

L’Australienne Kaylee McKeown remporte la médaille d’argent en 2:06.26, tandis que la Canadienne Kylie Masse termine troisième en 2:06.62.

50 M DOS MESSIEURS – DEMI-FINALES

  • Record du monde : Kliment Kolesnikov (Russie), 2018, 24.00
  • Record du monde junior : Kliment Kolesnikov (Russie), 2018, 24.40
  • Record des Championnats du monde : Liam Tancock (Grande Bretagne), 2009, 24.04

Qualifiés:

  1. Kliment Kolesnikov (RUS), 24.35
  2. Robert Glinta (ROU), 24.53
  3. Evgeny Rylov (RUS), 24.56
  4. Ryan Murphy (USA), 24.64
  5. Zane Waddell (RSA), 24.72
  6. Xu Jiayu (CHN), 24.73
  7. Michael Andrew (USA), 24.76
  8. Apostolos Christou (GRE), 24.86

Le Russe Kliment Kolesnikov, recordman du monde du 50 m dos, s’est qualifié pour la finale en 24.35, devant le finaliste olympique Robert Glinta (24.53). Le Champion du monde du 200 m dos Evgeny Rylov s’est qualifié avec le 3e temps en 24.56.

L’Américain Michael Andrew s’est également qualifié en 24.76, devant ainsi le premier nageur à participer aux 4 finales de 50 m aux Championnats du monde.

Le Français Jérémy Stravius a terminé 11e en 24.98 et ne s’est pas qualifié pour la finale.

800 M NAGE LIBRE DAMES – FINALE

Podium :

  1. OR – Katie Ledecky (USA), 8:13.58
  2. ARGENT – Simona Quadarella (ITA), 8:14.99
  3. BRONZE – Ariarne Titmus (AUS), 8:15.70

Katie Ledecky est de retour dans les bassins et de la plus belle des manières puisqu’elle s’impose en 8:13.58. Elle avait remporté la médaille d’argent du 400 m nage libre, avant de se retirer du 1500 m nage libre en déclarant être souffrante.

Simona Quadarella, qui était proche de Ledecky pendant toute la course, remporte la médaille d’argent en 8:14.99, suivie de l’Australienne Ariarne Titmus en 8:15.70.

RELAIS MIXTE 4×100 M NAGE LIBRE – FINALE

  • Record du monde : USA, 2017, 3:19.60
  • Record du monde junior : Canada, 2017, 3:26.65
  • Record des Championnats du monde : USA, 2017, 3:19.60

Podium :

  1. OR – USA, 3:19.40
  2. ARGENT – Australie, 3:19.97
  3. BRONZE – France, 3:22.11

Les Etats-Unis et l’Australie ont pris la tête de la course dès le départ avec respectivement Caeleb Dressel (47.34) et Kyle Chalmers (47.37). Les deux équipes se sont ensuite livrées bataille jusqu’au dernier passage, où Simone Manuel a assuré le titre aux Américains en nageant 52.00, devant Bronte Campbell en 52.36. Les Américains remportent le relais en 3:19.40, et établissent un nouveau record du monde. Les Australiens terminent second en 3:19.97.

Les Français remportent la médaille de bronze en 3:22.11. C’est la seconde médaille française lors des Championnats du monde.

In This Story

Leave a Reply

Want to take your swimfandom to the next level?

Subscribe to SwimSwam Magazine!