Championnats du monde 2019 : Résumé jour 8

by Lily Ermal 0

August 01st, 2019 Français

18E CHAMPIONNATS DU MONDE FINA 2019

50 M DOS MESSIEURS – FINALE

  • Record du monde : Kliment Kolesnikov (Russie), 2018, 24.00
  • Record du monde junior : Kliment Kolesnikov (Russie, 2018, 24.40
  • Record des Championnats du monde : Liam Tancock (Grande Bretagne), 2009, 24.04

Podium :

  1. OR- Zane Waddell (RSA), 24.43
  2. ARGENT – Evgeny Rylov (RUS), 24.49
  3. BRONZE – Kliment Kolesnikov (RUS), 24.51

Le Sud Africain Zane Waddell a remporté son premier titre de Champion du monde en s’imposant sur 50 m dos en 24.43.

Le Russe Evgeny Rylov, Champion du monde du 200 m dos, termine deuxième en 24.49, suivi de son compatriote Kliment Kolesnikov en 24.51.

50 M BRASSE DAMES – FINALE

  • Record du monde : Lilly King (USA), 2017, 29.40
  • Record du monde junior : Cible, 2013, 29.86
  • Record des Championnats du monde : Lilly King (USA), 2017, 29.40

Podium :

  1. OR – Lilly King (USA), 29.84
  2. ARGENT – Benedetta Pilato (ITA), 30.00
  3. BRONZE – Yuliya Efimova (RUS), 30.15

Lilly King a décroché sa seconde médaille d’or de la compétition en remportant le 50m brasse en 29.84, devant l’Italienne Benedetta Pilato qui termine seconde, à seulement 14 ans, en 30.00. La Russe Yuliya Efimova termine en bronze en 30.15.

1500 M NAGE LIBRE MESSIEURS – FINALE

  • Record du monde : Sun Yang (Chine), 2012, 14:31.02
  • Record du monde junior : Mack Horton (Australie), 2014, 14:51.55
  • Record des Championnats du monde : Sun Yang (Chine), 2011, 14:34.14

Podium :

  1. OR – Florian Wellbrock (GER), 14:36.54
  2. ARGENT – Mykhailo Romanchuk (UKR), 14:37.63
  3. BRONZE – Gregorio Paltrinieri (ITA), 14:38.75

La course était extrêmement serrée jusqu’aux derniers 100 m pour le trio de tête, composé de l’Allemand Florian Wellbrock, de l’Ukrainien Mykhailo Romanchuk et de l’Italien Gregorio Paltrinieri. C’est Wellbrock qui a finalement pris l’avantage et qui s’impose en 14.36.54. Il devient le premier homme à remporter à la fois le 1500 m et le 10 km en eau libre lors de la même compétition.

Romanchuk a dépassé Paltrinieri dans le dernier 100 m pour s’arracher la médaille d’argent en 14:37.63. Le Champion olympique Gregorio Paltrinieri termine 3e en 14:38.75.

Le Français David Aubry, qui avait remporté la médaille du bronze du 800 m nage libre, a terminé 4e en inscrivant un nouveau record de France en 14:44.72.

50 M NAGE LIBRE DAMES – FINALE

  • Record du monde : Sarah Sjostrom (Suède), 2017, 23.67
  • Record du monde junior : Rikako Ikee (Japon), 2017, 24.33
  • Record des Championnats du monde : Sarah Sjostrom (Suède), 2017, 23.67

Podium :

  1. OR – Simone Manuel (USA), 24.05
  2. ARGENT – Sarah Sjostrom (SWE), 24.07
  3. BRONZE – Cate Campbell (AUS), 24.11

L’Américaine Simone Manuel a remporté une nouvelle victoire devant la recordwoman du monde Sarah Sjostrom, en s’imposant en 24.05 contre 24.07 pour Sjostrom. C’est la première victoire de Manuel dans une compétition majeur sur 50 m nage libre. Sarah Sjostrom remporte elle sa 17e médaille en Championnats du monde. Chez les Dames, seulement Katie Ledecky et Natalie Coughlin en ont remporté plus.

L’Australienne Cate Campbell termine troisième en 24.11, à un centième de la Danoise et Championne Olympique Pernille Blume (24.12).

400 M 4 NAGES MESSIEURS – FINALE

Podium :

  1. OR – Daiya Seto (JPN), 4:08.95
  2. ARGENT – Jay Litherland (USA), 4:09.22
  3. BRONZE – Lewis Clareburt (NZL), 4:12.07

Le Japonais Daiya Seto a dominé la course loin devant pendant 300 m, mais l’Américain Jay Litherland a fait une incroyable remontée sur la partie en nage libre. Il s’est rapproché dangereusement de Seto mais le Japonais a finalement remporté la course en 4:08.95. Litherland termine deuxième en 4:09.22.

C’est le troisième titre de Seto sur la distance après 2013 et 2015. Le Néo-zélandais Lewis Clareburt décroche la médaille de bronze, et ramène la première médaille à la Nouvelle-Zélande dans ces Championnats du monde.

400 4 nages DAMES – FINALE

  • Record du monde : 4:26.36, Katinka Hosszu (HUN), 2016
  • Record des Championnats du monde : 4:29.33, Katinka Hosszu (HUN), 2017
  • Record du monde junior : 4:35.69, Zhou Min (CHN), 2014

Podium :

  1. OR – Katinka Hosszu (HUN), 4:30.39
  2. ARGENT – Ye Shiwen (CHN), 4:32.07
  3. BRONZE – Yui Ohashi (JPN), 4:32.33

La Hongrois Katinka Hosszu a remporté son 5e titre de Championne du monde en 400 m 4 nages en s’imposant largement en 3:30.39.

La Chinoise Ye Shiwen a remporté la médaille d’argent en 4:32.07 suivie de la Japonaise Yui Ohashi en 4:32.33.

RELAIS 4 X 100 M 4 NAGES MESSIEURS – FINALE

  • Record du monde : 3:27.28, USA (Peirsol, Shanteau, Phelps, Walters), 2009
  • Record des Championnats du monde : 3:27.28, USA (Peirsol, Shanteau, Phelps, Walters), 2009
  • Record du monde junior : 3:35.17, Russia (Kolesnikov, Gerasimenko, Minakov, Markov), 2018

Podium :

  1. OR – Grande Bretagne, 3:28.10 (Greenbank 53.95, Peaty 57.20, Guy 50.81, Scott 46.14)
  2. ARGENT – USA, 3:28.45 (Murphy 52.92, Wilson 58.65, Dressel 49.28, Adrian 47.60)
  3. BRONZE- Russie, 3:28.81 (Rylov 52.57, Prigoda 58.68, Minakov 50.54, Morozov 47.02)

L’équipe en tête de course n’a pas arrêté de changer au fil de l’épreuve du 4x100m 4 nages Messieurs. Les Russes avaient pris les commandes avec Evgeny Rylov lors du premier passage, devant l’Américain Ryan Murphy. Le Britannique Adam Peaty les a rattrapé sur la partie de brasse en nageant 57.20. Caeleb Dressel a pris les devants en papillon, pour donner le relais a Nathan Adrian pour les Américains. Ce dernier avait une bonne avance, mais le dernier relayeur Britannique Duncan Scott a nagé un incroyable 46.14 pour offrir la médaille d’or aux Britanniques en 3:28.10, devant les USA en 3:28.81..

RELAIS 4 X 100 M 4 NAGES DAMES – FINALE

  • Record du monde : 3:51.55, USA (Baker, King, Dahlia, Manuel), 2017
  • Record des Championnats du monde : 3:51.55, USA (Baker, King, Dahlia, Manuel), 2017
  • Record du monde junior : 3:58.38, Canada (Hannah, Knelson, Oleksiak, Ruck), 2017

Podium :

  1. OR – USA, 3:50.40 (Smith 57.57*, King 1:04.81, Dahlia 56.16, Manuel 51.86)
  2. ARGENT – Australie, 3:53.42 (Atherton 59.06, Hansen 1:06.08, McKeon 56.32, Campbell 51.96)
  3. BRONZE – Canada, 3:53.58 (Masse 59.12, Pickrem 1:06.42, MacNeil 55.56, Oleksiak 52.48)

Deux records du monde ont été battu lors de la dernière finale des Championnats du monde 2019. L’Américaine Regan Smith a nagé comme une fusée en établissant un record du monde sur la partie de 100 dos en 57.57, donnant une bonne avance aux Américaines. C’est la première femme à nager en moins de 58 secondes. Les Américaines ont mené toute la course et s’imposent en 3:50.40, établissant un nouveau record du monde.

La course était plus serrée entre les Australiennes et les Américaines pour la médaille d’argent. Maggie MacNeil, la championne du monde du 100 m papillon, avait donné une bonne avance au Canada en 55.56. Mais l’Australienne Cate Campbell a réussi a décrocher la médaille d’argent pour l’Australie en nageant 51.96 dans la dernière partie. Les Canadiennes terminent troisièmes en 3:53.58.

In This Story

Leave a Reply

Want to take your swimfandom to the next level?

Subscribe to SwimSwam Magazine!