FINA Champions Swim Series 2019 à Budapest – Résumé jour 1

by Lily Ermal 0

May 12th, 2019 Français

FINA CHAMPIONS SWIM SERIES 2019 #2 – BUDAPEST

La seconde étape de la FINA Champions Swim Series débute aujourd’hui à Budapest, en Hongrie. Nous retrouverons un bon nombre de nageurs ayant déjà participé à la première étape, à Guangzhou en Chine, mais aussi de nouveaux venus qui feront leur premier plongeon dans cette nouvelle compétition lors de ces deux jours.

Le programme a été modifié depuis Guangzhou, notamment pour espacer les épreuves de 100 et 200 m. De plus, les 200 m et 400 m nage libre dames ne tombent plus le même jour, ni les 200 m et 400 m nage libre messieurs. La première journée comporte désormais le 400 m nage libre dames et le 200 m nage libre messieurs.

400 m NAGE LIBRE DAMES

  1. Ajna Kesely, HUN, 4:05.92
  2. Wang Jianjiahe, CHN, 4:07.50
  3. Holly Hibbott, GBR, 4:08.18
  4. Li Bingjie, CHN, 4:12.39

Pour débuter la soirée, la Hongroise Ajna Kesely a fait vibrer son public en remportant le 400 m nage libre en 4:05.92, à un peu moins d’une seconde de son record personnel 2019 qui est de 4:05.12. C’est la seconde victoire consécutive dans cette épreuve pour la Hongrie, après celle de Katinka Hosszu  à Guangzhou.

La Chinoise Wang Jianjiahe a pris la seconde place en 4:07.50, devançant la Britannique Holly Hibbott qui termine la course en 4:08.18.

200 m PAPILLON MESSIEURS

  1. Kristof Milak, HUN, 1:53.64
  2. Masato Sakai, JPN, 1:55.40
  3. Chad Le Clos, RSA, 1:55.95
  4. Laszlo Cseh, HUN, 1:56.83

Chad Le Clos a réalisé une solide première partie de course lors du 200 m papillon, menant le premier 100 m en 54.58, mais c’est Kristof Milak qui a ensuite pris l’avantage pour s’imposer en un impressionnant 1:53.64. Le Hongrois a survolé la deuxième partie de course en nageant le deuxième 100 m en 58.58 (avec un troisième 50 m en 29.03). C’est à peine plus lent que sa propre meilleure performance mondiale de la saison (1:53.19), et cela représente son quatrième meilleur chrono personnel.

Masato Sakai, médaillé d’argent aux Jeux olympiques 2016, a réalisé son meilleur temps de la saison en s’emparant de la seconde place en 1:55.40, ce qui l’élève désormais à la cinquième place mondiale cette année. Le Clos termine le podium en arrachant la médaille de bronze en 1:55.95

100 m PAPILLON DAMES

  1. Sarah Sjostrom, SWE, 56.78
  2. Farida Osman, EGY, 58.32
  3. Penny Oleksiak, CAN, 58.52
  4. Dana Vollmer, USA, 1:01.23

La championne olympique et du monde en titre Sarah Sjostrom a remporté aisément le 100 m papillon en 56.78, à moins d’un dixième de son meilleur chrono de la saison en 56.69 (qui est aussi la meilleure performance mondiale de l’année). C’est sa seconde victoire consécutive en Champions Swim Series dans cette épreuve.

Farida Osman a réalisé sa meilleure performance de la saison en 58.32 en s’emparant de la seconde place. La canadienne Penny Oleksiak termine troisième à seulement deux dixièmes de son meilleur chrono de l’année (58.52).

50 m NAGE LIBRE MESSIEURS

  1. Ben Proud, GBR, 21.52
  2. Bruno Fratus, BRA, 21.67
  3. Vladimir Morozov, RUS, 21.77
  4. Anthony Ervin, USA, 22.82

On attendait impatiemment le 50 m nage libre qui opposait les nageurs les plus rapides de l’année. La course a été plutôt serrée, mais c’est le Britannique Ben Proud qui s’est imposé sur cette épreuve en 21.52, à quelques centièmes de sa performance de Guangzhou (21.48). C’est donc sa deuxième victoire consécutive sur le 50 m nage libre en Champions Swim Series.

Le détenteur de la meilleure performance mondiale de l’année en 21.47 Bruno Fratus  et le Russe Vladimir Morozov ont terminé respectivement deuxième en 21.67 et troisième en 21.77.

200 m BRASSE DAMES

  1. Yuliya Efimova, RUS, 2:22.52
  2. Eszter Bekesi, HUN, 2:27.54
  3. Katie Meili, USA, 2:27.86
  4. Molly Hannis, USA, 2:29.57

Yuliya Efimova n’a pas déçu sur le 200 m brasse en s’imposant en 2:22.52, ce qui lui permet de devancer d’un centième la gagnante de Guangzhou Ye Shiwen au classement de la meilleure performance mondiale de la saison.

La Hongroise Eszter Bekesi, 17 ans, s’est offert la seconde place en 2:27.54, devançant l’Américaine Katie Meili qui termine la course en 2:27.86.

100 m DOS MESSIEURS

  1. Evgeny Rylov, RUS, 52.81
  2. Matt Grevers, USA, 53.09
  3. Kliment Kolesnikov, RUS, 53.75
  4. Xu Jiayu, CHN, 54.65

Le Russe Evgeny Rylov a réalisé une belle performance en remportant le 100 m dos en 52.81, réduisant par la même occasion son record personnel de la saison (53.00). Il conserve ainsi sa 2e position mondiale, juste derrière le vainqueur de Guangzhou, Xu Jiayu.

L’Américain Matt Grevers s’est visiblement ménagé sur le premier 50 m pour terminer en beauté et dépasser Kliment Kolesnikov, , pour ainsi prendre la seconde place en 53.09. Cette performance l’élève à la 4e position mondiale en 2019. Kolesnikov conclut le podium en 53.75, loin devant Xu (54.65).

200 m DOS DAMES

  1. Margherita Panziera, ITA, 2:06.41
  2. Katinka Hosszu, HUN, 2:08.16
  3. Emily Seebohm, AUS, 2:08.89
  4. Katalin Burian, HUN, 2:09.00

La numéro 1 mondiale Margherita Panziera a dominé le 200 m dos, en s’imposant en 2:06.41, à plus d’une seconde de sa meilleure performance 2019, réalisée il y a un mois en 2:05.72. La gagnante de Guangzhou Katinka Hosszu et l’Australienne Emily Seebohm ont toutes les deux réalisé leur meilleur chrono de l’année en nageant 2:08.16 et 2:08.89. Elles prennent respectivement les 2e et 3e places.

En 4e position, on retrouve la Hongroise Katalin Burian (2:09.00), soit un temps plus rapide que celui qui avait permis à Hosszu de remporter l’épreuve à Guangzhou.

50 m PAPILLON MESSIEURS

  1. Nicholas Santos, BRA, 22.60
  2. Andrii Govorov, UKR, 22.87
  3. Michael Andrew, USA, 23.19
  4. Ben Proud, GBR, 23.68

Le brésilien Nicholas Santos, 39 ans, a remporté son second titre consécutif sur 50 m papillon en un remarquable 22.60, battant son propre record d’Amérique du Sud d’un centième. Il dépasse ainsi Oleg Kostin qui détenait la meilleure performance mondiale de l’année en 22.74.

Le recordman du monde Andrii Govorov est descendu en dessous des 23.00 pour la première fois de l’année en décrochant la médaille d’argent en 22.87, suivi de Michael Andrew en 23.19, et de Ben Proud en 23.68.

100 m NAGE LIBRE DAMES

  1. Sarah Sjostrom, SWE, 53.03
  2. Pernille Blume, DEN, 53.40
  3. Federica Pellegrini, ITA, 53.91
  4. Penny Oleksiak, CAN, 54.45

Sarah Sjostrom, loin d’être à son meilleur niveau sur l’épreuve, nous a offert quasiment le même 100 m nage libre qu’à Guangzhou, terminant la course en 53.03 devant Pernille Blume (53.40). La Danoise réalise là sa meilleure performance de la saison.

L’italienne Federica Pellegrini fait ses débuts en Champions Swim Series en prenant la médaille de bronze en 53.91.

200 m 4 NAGES MESSIEURS

  1. Jeremy Desplanches, SUI, 1:57.01
  2. Chase Kalisz, USA, 1:57.74
  3. Philip Heintz, GER, 1:58.39
  4. Wang Shun, CHN, 1:58.54

Le Suisse Jeremy Desplanches a déroulé un solide 28.00 dans la partie nage libre pour venir à bout de Chase Kalisz et remporter le 200 m 4 nages en 1:57.01, soit 15 centièmes de plus que son record national et 12 centièmes de plus que son record personnel de la saison.

Kalisz avait pris l’avantage sur la partie de brasse, mais termine second en 1:57.74, tandis que Philip Heintz a, lui, réalisé la meilleure performance sur la partie nage libre en 27.65 pour décrocher la troisième place, laissant le vainqueur de Guangzhou  Wang Shun en quatrième position.

50 m BRASSE DAMES

  1. Yuliya Efimova, RUS, 30.26
  2. Molly Hannis, USA, 30.77
  3. Imogen Clark, 30.85
  4. Katie Meili, USA, 30.98

Yuliya Efimova a réalisé un doublé aujourd’hui en ajoutant une autre victoire sur le 50 m brasse à son palmarès, battant ainsi la meilleure performance mondiale de l’année de Molly Hannis en 30.26. La Britannique, qui avait réalisé un temps de 30.43 le mois dernier, a pris la seconde place en 30.77, devant sa compatriote Imogen Clark (30.85) et Katie Meili (30.98), qui passent elles aussi sous la barre des 31.00.

100 m BRASSE MESSIEURS

  1. Fabio Scozzoli, ITA, 59.05
  2. Anton Chupkov, RUS, 59.21
  3. Ross Murdoch, GBR, 59.63
  4. Kevin Cordes, USA, 1:00.75

Fabio Scozzoli remporte sa deuxième victoire consécutive sur 100 m brasse, en menant la course face au champion du monde du 200 m brasse Anton Chupkov. L’italien inscrit un nouveau record personnel en remportant l’épreuve en 59.05, ce qui le place à seulement 4 centièmes du record d’Italie de Nicolo Martinenghi (59.01), lui qui n’avait jamais nagé en dessous de 59.33 (il avait réalisé 59.74 à Guangzhou).

Chupkov, en 59.21, et Ross Murdoch, en 59.63, ont tous les deux nagé plus vite que Scozzoli lorsqu’il avait remporté l’épreuve lors de la première étape.

50 m DOS DAMES

  1. Anastasia Fesikova, RUS, 27.58
  2. Georgia Davies, GBR, 27.89
  3. Etiene Medeiros, BRA, 28.25
  4. Emily Seebohm, AUS, 28.51

La Russe Anastasia Fesikova s’est imposée sur le 50 m dos en 27.58, un chrono plus rapide de deux centièmes que celui qu’elle avait réalisé à Guangzhou, et assez rapide pour devenir la deuxième meilleure performance mondiale de l’année.

Georgia Davies prend cette fois-ci l’argent en 27.89, suivie d’Etiene Medeiros en 28.25, actuelle détentrice de la meilleure performance mondiale de l’année en 27.36.

200 m NAGE LIBRE MESSIEURS

  1. Danas Rapsys, LTU, 1:46.74
  2. Aleksandr Krasnykh, RUS, 1:46.91
  3. Dominik Kozma, HUN, 1:47.12
  4. Chad Le Clos, RSA, 1:48.82

Après un très bon premier 50 m de Chad Le Clos en 24.00,  Dana Rapsys a pris la tête du 200 m nage libre pour s’imposer en 1:46.74, soit quelques dixièmes plus lent que sa performance de Guangzhou (1:46.28), où il avait terminé à la seconde place derrière Sun Yang .

Krasnykh en 1:46.91 et Kozma en 1:47.12 complètent le podium, suivi de Le Clos qui termine à la quatrième place pour la deuxième fois consécutive sur cette épreuve en 1:48.82.

4×100 m NAGE LIBRE RELAIS MIXTE

  1. Team 1 (Desplanches, Ress, O’Connor, Oleksiak), 3:27.63
  2. Team 3 (Cseh, Grevers, Medeiros, Hibbott), 3:29.43
  3. Team 4 (Metella, Timmers, Efimova, Kesely), 3:31.69
  4. Team 2 (Heintz, Prenot, Clark, Davies), 3:33.64

Le relais n°1, composé de Jeremy Desplanches (49.92), Justin Ress (48.81), Siobhan-Marie O’Connor (54.76) et Penny Oleksiak (54.14), a remporté le relais 4×100 m nage libre en 3:27.63. Le relais n°3 a pris la seconde place en 3:29.43, avec notamment une très bonne performance d’Etiene Medeiros en 54.29.

Enfin, le relais n°4 a hérité de la médaille de bronze, mené par le meilleur duo masculin de l’épreuve, composé du français Mehdy Metella (48.81) et du belge Pieter Timmers (48.68).

En comparaison avec les performances faites par les relais pendant la première étape de la Champions Swim Series à Guangzhou, les deux premières équipes de Budapest ont toutes les deux été plus rapide d’une seconde que celles de Guangzhou.

Demain, nous retrouverons Mehdy Metella sur le 100 m nage libre, seul français en compétition.

In This Story

Leave a Reply

Want to take your swimfandom to the next level?

Subscribe to SwimSwam Magazine!