Championnats du monde 2019 : Résumé jour 2

by Lily Ermal 0

July 25th, 2019 Français

18E CHAMPIONNATS DU MONDE FINA 2019

4 finales et 4 demi-finales seront au programme de la deuxième journée des Championnats du monde 2019 à Gwangju, en Corée du Sud. Il y aura des podiums dans les courses de 50 m papillon et 100 m brasse messieurs, ainsi que dans les courses de 100 m papillon et 200 m 4 nages dames.

100 m BRASSE MESSIEURS FINALE :

Podium :

  1. OR- Adam Peaty (GBR), 57.14
  2. ARGENT- James Wilby (GBR), 58.46
  3. BRONZE- Yan Zibei (CHN), 58.63

Bien qu’un peu moins rapide qu’en demi-finale, le Britannique Adam Peaty s’est imposé après avoir dominé toute la course du 100 m brasse en 57.14. C’est la 4e meilleure performance de l’Histoire, et aussi la 10e fois que Peaty nage en moins de 57.79. Son coéquipier James Wilby termine second en 58.46 et est désormais le 3e homme le plus rapide de tous les temps, ex-aequo avec le Sud-Africain Cameron Van der Burgh, sur la distance.

Le Chinois Yan Zibei décroche la médaille de bronze à la touche en 58.63, juste devant le Japonais Yasuhiro Kosecki (58.93).

100 m PAPILLON DAMES  – FINALE :

Podium :

  1. OR – Maggie MacNeil (CAN), 55.83
  2. ARGENT – Sarah Sjostrom (SWE), 56.22
  3. BRONZE – Emma McKeon (AUS), 56.61

La Canadienne Maggie McNeil s’est imposé devant la tenante du titre Sarah Sjostrom. Au départ, Sjostrom menait la course à une seconde de MacNeil, qui était 5e. Mais la Canadienne a fait une fantastique remontée pour finalement s’imposer en 55.83. Sarah Sjostrom détenait précédemment les 10 meilleures performances de l’Histoire. MacNeil possède désormais la 8e.

L’Australienne Emma McKeon a terminé troisième en 56.61, tandis que la Française Marie Wattel a pris la 8e position en 57.29.

100 m DOS MESSIEURS – DEMI-FINALES :

  • Record du monde : Ryan Murphy (USA), 2016, 51.85
  • Record du monde junior: Kliment Kolesnikov (RUS), 2017, 53.38
  • Record des Championnats : Aaron Peirsol (USA), 2009, 52.19

Qualifiés :

  1. Xu Jiayu (CHN)- 52.17
  2. (T-2) Ryan Murphy (USA)- 52.44
  3. (T-2) Evgeny Rylov (RUS)- 52.44
  4. Matt Grevers (USA)- 52.82
  5. Mitch Larkin (AUS)- 52.91
  6. Ryosuke Irie (JPN)- 53.13
  7. Guilherme Guido (BRA)- 53.23
  8. Robert Glinta (ROU)- 53.40

Le Chinois Xu Jiayu, 2e homme le plus rapide de l’Histoire sur 100 m dos, s’est qualifié pour la finale en 52.17, améliorant ainsi son record personnel et le record des Championnats (détenu auparavant par Aaron Peirsol depuis 2009) de 2 centièmes.

Le Champion Olympique Ryan Murphy s’est qualifié avec le 2e temps des séries, ex-aequo avec celui d’Evgeny Rylov en 52.44. Murphy est le seul à avoir déjà nagé plus vite que Xu et détient le record  du monde en 51.85.

100 m BRASSE DAMES – DEMI-FINALES :

  • Record du monde : Lilly King (USA), 2017, 1:04.13
  • Record du monde junior : Ruta Meilutyte (LTU), 2014, 1:05.39
  • Record des Championnats du monde : Lilly King (USA), 2017, 1:04.13

Qualifiées :

  1. Yuliya Efimova (RUS)- 1:05.56
  2. Lilly King (USA)- 1:05.66
  3. Reona Aoki (JPN)- 1:06.30
  4. Martina Carraro (ITA)- 1:06.39
  5. Tatjana Schoenmaker (RSA)- 1:06.61
  6. Molly Renshaw (GBR)- 1:06.73
  7. Yu Jingyao (CHN)- 1:06.85
  8. **(T-8) Fanny Lecluyse (BEL)- 1:06.97**
  9. **(T-9) Arianna Castiglioni (ITA)- 1:06.97**

Yuliya Efimova a remporté sa demi-finale en 1:05.56. Elle se qualifie avec le meilleur temps des demi-finales, à un dixième de Lilly King. Les deux nageuses se livreront un duel intéressant en finale, continuant la rivalité qu’elles entretiennent depuis les Jeux Olympiques de 2016. King a remporté toutes les confrontations avec Efimova, mais la brasseuse russe a été la plus rapide sur 100 m brasse en 2019.

La Japonaise Reona Aoki se qualifie avec le 3e temps en 1:06.30, devant l’Italienne Martina Carraro en 1:06.39. La Belge Fanny Lecluyse et l’Italienne Arianna Castiglioni ont dû nager une épreuve de barrage, et c’est finalement l’Italienne qui s’est imposée et qui est donc qualifiée pour la finale.

50 m PAPILLON MESSIEURS – FINALE :

Podium :

  1. OR – Caeleb Dressel (USA), 22.35
  2. ARGENT – Oleg Kostin (RUS), 22.70
  3. BRONZE – Nicholas Santos (BRA), 22.79

Caeleb Dressel est devenu le premier Américain à gagner le 50 m papillon lors des Championnats du monde. Il s’est imposé en 22.35, battant ainsi son propre record des Championnats. Le Russe Oleg Kostin, second, établit un nouveau record de Russie en 22.70 et devient par la même occasion le 6e nageur le plus rapide de l’Histoire sur la distance. Le Brésilien Nicholas Santos décroche la médaille de bronze en 22.79.

Le recordman du monde Andrii Govorov termine 6e en 22.91, suivi du champion du monde 2017 Ben Proud en 23.01.

100 m DOS DAMES– DEMI-FINALES :

  • Record du monde : Kathleen Baker (USA), 2018, 58.00
  • Record du monde junior : Regan Smith (USA), 2019, 58.45
  • Record des Championnats du monde : Kylie Masse (CAN), 2017, 58.10

Qualifiés :

  1. Kylie Masse (CAN)- 58.50
  2. Minna Atherton (AUS)- 58.60
  3. Taylor Ruck (CAN)- 58.83
  4. Kathleen Baker (USA)- 59.03
  5. Kaylee McKeown (AUS)- 59.13
  6. Olivia Smoliga (USA)- 59.36
  7. Daria Vaskina (RUS)- 59.46
  8. Natsumi Sakai (JPN)- 59.71

La Canadienne et championne du monde en titre Kylie Masse s’est qualifiée avec le meilleur temps des demi-finales en 58.50.

Kathleen Baker, qui détient le record du monde en 58.00, s’est qualifiée avec le 4e temps en 59.03. L’Américaine a nagé aujourd’hui sa première course depuis 4 mois, après avoir souffert d’une blessure aux côtes lors de cette saison.

Le Canada, l’Australie, et les Etats-Unis auront chacun 2 représentantes en finale.

200 M NAGE LIBRE MESSIEURS – DEMI-FINALES :

  • Record du monde : Paul Biederman (GER), 2009, 1:42.00
  • Record du monde junior : Ivan Girev (RUS), 2017, 1:46.40
  • Record des championnats du monde : Paul Biederman (GER), 2009, 1:42.00

Qualifiés :

  1. Clyde Lewis (AUS), 1:44.90
  2. Sun Yang (CHN), 1:45.31
  3. Danas Rapsys (LTU), 1:45.44
  4. (T-4) Duncan Scott (GBR), 1:45.56
  5. (T-4) Katsuhiro Matsumoto (JPN), 1:45.56
  6. Dominik Kozma (HUN), 1:45.56
  7. Martin Malyutin (RUS), 1:45.60
  8. Filippo Megli (ITA), 1:45.76

L’Australien Clyde Lewis s’est qualifié avec le meilleur temps des demi-finales en 1:44.90 et devient le nageur le plus rapide sur 200 m nage libre de 2019. Lewis s’est imposé dans sa demi-finale devant le champion du monde en titre Sun Yang, qui se qualifie avec le second temps en 1:45.31. Lewis devient ainsi le 10e nageur le plus rapide sur la distance. Sun Yang et Lewis sont les seuls nageurs ayant un record personnel en dessous de 1:45, mais le Lituanien Danas Rapsys et le Britannique Duncan Scott les talonnent de quelques dixièmes. Tous deux sont également qualifiés.

200 m 4 NAGES DAMES – FINALE :

  • Record du monde : 2:06.12, Katinka Hosszu (HUN), 2015
  • Record des championnats du monde : 2:06.12, Katinka Hosszu (HUN), 2015
  • Record du monde junior : 2:09.98, Rikako Ikee (JPN), 2017

Podium :

  1. OR – Katinka Hosszu (HUN), 2:07.53
  2. ARGENT – Ye Shiwen (CHN), 2:08.60
  3. BRONZE – Sydney Pickrem (CAN), 2:08.70

La Hongroise Katinka Hosszu est devenue la première nageuse à remporter 4 titres consécutifs sur une même épreuve en remportant le 200 m 4 nages ce soir. Hosszu s’est imposée en 2:07.53, devant la championne olympique 2012 Ye Shiwen (2.08.60). La nageuse chinoise remporte sa première médaille en Championnats du monde depuis 2011.

La Canadienne Sydney Pickrem décroche le bronze en 2:08.70, à quelques centièmes de son record national du Canada (2:08.61).

In This Story

Leave a Reply

Want to take your swimfandom to the next level?

Subscribe to SwimSwam Magazine!