FINA Champions Swim Series 2019 à Indianapolis – Résumé Jour 1

by Lily Ermal 0

June 01st, 2019 Français

FINA CHAMPIONS SWIM SERIES 2019 #3 – INDIANAPOLIS

La première journée de l’étape d’Indianapolis de la FINA Champions Series commence fort avec 15 épreuves au programme ce soir.

Comme prévu, puisque l’étape se déroule aux Etats-Unis, il y a bien plus de nageurs américains sur les plots de départ ici, à Indianapolis, que sur ceux de Guangzhou et Budapest. Parmi les noms des nageurs qui font leurs débuts en Champions Series à retenir, on peut citer Lilly King, Townley Haas, Jack Conger, Cody Miller et Ryan Murphy.

La première journée comporte deux duels entre King et sa rivale Yuliya Efimova en brasse. Elles seront ensuite toutes deux coéquipières lors de l’épreuve de relais, puisqu’elles ont été choisies pour former l’Equipe n°1 de ce soir.

Un autre affrontement important du côté des Dames sera les épreuves de dos, avec le duel entre Kylie Masse et Margherita Panziera. Elles sont respectivement première et deuxième du classement des meilleures performances mondiales de la saison (Panziera en tête) sur le 200 m dos, tandis que sur le 100 m dos, Masse est première et Panziera cinquième. Elles nageront toutes les deux le 200 m dos lors de cette première journée. Masse nagera aussi le 50.

200 m DOS DAMES

  1. Margherita Panziera, ITA, 2:06.64
  2. Katinka Hosszu, HUN, 2:06.94
  3. Kylie Masse, CAN, 2:07.59
  4. Anastasiia Fesikova, RUS, 2:12.41

Avec trois des meilleures nageuses du monde en compétition, le 200 m dos Dames a, comme prévu, été une course très serrée jusqu’à la fin. Panziera, Katinka Hosszu et Masse étaient au coude à coude jusqu’au dernier virage, mais c’est Panziera qui a été la plus rapide sur le dernier 50 en 31.36 pour remporter la course en 2:06.64. Cette dernière détient la meilleure performance mondiale de la saison depuis avril en 2:05.72.

Hosszu termine derrière l’Italienne à seulement 3 dixièmes en 2:06.94, ce qui lui permet de prendre la 5e place du classement des meilleures performances mondiales 2019. C’est également son temps le plus rapide depuis les Jeux olympiques de Rio.

Masse, qui est deuxième au classement des meilleures performances mondiales de l’année en 2:05.94,  n’a pas eu la même impulsion supplémentaire à la fin et prend le bronze en 2:07.59.

200 m PAPILLON MESSIEURS

  1. Chase Kalisz, USA, 1:56.91
  2. Justin Wright, USA, 1:57.93
  3. Zach Harting, USA, 1:58.83
  4. Jack Conger, USA, 1:58.96

Chase Kalisz a réalisé une course agressive sur le 200 m papillon, se confrontant à trois autres Américains, maintenant son avance pour gagner confortablement en 1:56.91. Kalisz a été plus rapide cette saison, en 1:56.55, à Bloomington le mois dernier.

Jack Conger était second sur le troisième 50, mais s’est fait dépassé par Justin Wright et Zach Harting dans la dernière ligne droite. Wright termine deuxième en 1:57.93 tandis qu’Harting (1:58.83) a eu Conger (1:58.96) à la touche pour la médaille de bronze.

100 m PAPILLON DAMES

  1. Sarah Sjostrom, SWE, 56.42
  2. Kelsi Dahlia, USA, 57.55
  3. Penny Oleksiak, CAN, 58.44
  4. Farida Osman, EGY, 58.67

La star Suédoise Sarah Sjostrom a terminé sa moisson du 100 m papillon en dominant une course d’élites de plus d’une seconde en 56.42. C’est désormais la meilleure performance mondiale de l’année, devançant son 56.69 de l’Open de Stockholm en avril dernier.

L’Américaine Kelsi Dahlia a décroché l’argent en 57.55, améliorant son record personnel de la saison qui était de 57.86. La médaillée d’argent aux Jeux olympiques 2016 Penny Oleksiak a devancé Farida Osman pour la troisième place en 58.44.

50 m NAGE LIBRE MESSIEURS

  1. Vladimir Morozov, RUS, 21.65
  2. Michael Andrew, USA, 21.86
  3. Bruno Fratus, BRA, 22.02
  4. Anthony Ervin, USA, 22.68

Après avoir terminé deuxième et troisième lors des deux première étapes, le Russe Vladimir Morozov a remporté le 50 m nage libre en 21.65, devant Michael Andrew (21.86). Morozov détient la quatrième meilleure performance mondiale de la saison en 21.55.

Bruno Fratus, qui est le nageur le plus rapide cette saison depuis avril avec 21.47, n’a pas réitéré son exploit et se classe troisième en 22.02.

200 m BRASSE DAMES

  1. Lilly King, USA, 2:21.39
  2. Yuliya Efimova, RUS, 2:21.59
  3. Micah Sumrall, USA, 2:23.88
  4. Bethany Galat, USA, 2:24.33

L’une des rivalités les plus fascinantes du sport a été à la hauteur des attentes ce soir. En effet, King a fait une course phénoménale pour devancer Efimova dans le 200 m brasse.

King a foncé comme une fusée, menant de plus d’une seconde au premier 50 en 31.66. Elle a par la suite été rattrapée par Efimova sur le troisième 50. King s’est ensuite surpassé sur la dernière ligne droite, pour remporter la course à 2 dixièmes de la Russe en 2:21.39.

C’est la meilleure performance personnelle de King, améliorant son 2:21.83 des championnats du monde 2017, et le deuxième meilleur chrono mondial de l’année derrière sa compatriote Annie Lazor (2:20.77).

Efimova, qui détenait le 2e chrono mondial en 2:22.52, améliore son temps de presque une seconde en 2:21.59, mais reste derrière celui de King.

Micah Sumrall (2:23.88) et Bethany Galat (2:24.33) ont toutes les deux réalisé leurs records personnels de la saison en terminant respectivement troisième et quatrième.

100 m DOS MESSIEURS

  1. Ryan Murphy, USA, 52.99
  2. Matt Grevers, USA, 53.37
  3. Jacob Pebley, USA, 53.40
  4. Robert Glinta, ROU, 54.33

Après que Matt Grevers ait rapidement pris la tête en 25.57 sur le premier 50, Ryan Murphy l’a devancé en nageant un brillant deuxième 50 en 27.15 pour aller remporter la victoire sur le 100 m dos en 52.99. C’est le troisième temps le plus rapide cette année, rejoignant Xu Jiayu (52.27) et Evgeny Rylov (52.81) sous la barre des 53 secondes.

Grevers, qui a réalisé un temps de 53.09 cette saison, prend l’argent de justesse en 53.37 devant Jacob Pebley en 53.40, qui est sa meilleure performance cette saison.

400 m NAGE LIBRE DAMES

  1. Leah Smith, USA, 4:03.86
  2. Melanie Margalis, USA, 4:06.35
  3. Hali Flickinger, USA, 4:09.72
  4. Katinka Hosszu, HUN, 4:12.30

Leah Smith a réalisé une très bonne performance sur le 400 m nage libre, en nageant tous ses 50 sous les 31 secondes pour remporter la course en 4:03.86. C’est son meilleur chrono de l’année, et le cinquième chrono mondial 2019.

Melanie Margalis a gagné plus de 2 secondes sur son meilleur temps de la saison et remporte l’argent en 4:06.35.

50 m PAPILLON MESSIEURS

  1. Nicholas Santos, BRA, 22.94
  2. Michael Andrew, USA, 23.11
  3. Andrii Govorov, UKR, 23.14
  4. Oleg Kostin, RUS, 23.29

Dans une course opposant les trois nageurs les plus rapides du monde cette saison, c’est le Brésilien Nicholas Santos qui est sorti victorieux en 22.94, dans sa troisième victoire consécutive sur cette épreuve en Champions Swim Series. Santos a réalisé la meilleure performance mondiale de la saison à Budapest en 22.60.

Pour sa seconde course de la soirée, Michael Andrew a réalisé le deuxième meilleur temps de sa carrière en remportant la médaille d’argent en 23.11, à quelques centièmes du recordman du monde Andrii Govorov (23.14) et du Russe Oleg Kostin (23.29)

100 m NAGE LIBRE DAMES

  1. Sarah Sjostrom, SWE, 52.97
  2. Pernille Blume, DEN, 53.68
  3. Ranomi Kromowidjojo, NED, 53.72
  4. Penny Oleksiak, CAN, 54.22

Comme pour le 100 m papillon, Sarah Sjostrom continue sa domination en Champions Swim Serie en remportant le 100 m nage libre en 52.97, à un centième des 52.76 qu’elle a nagé le mois dernier, et qui constitue la meilleure performance mondiale de la saison. Ses trois victoires en Champions Swim Series sur cette épreuve n’ont eu que 0.21 d’écart les unes des autres (52.82, 53.03, 52.97).

La Danoise Pernille Blume a pris la seconde place, comme à Budapest, en 53.68, suivie de Ranomi Kromowidjojo qui termine troisième en 53.72.

200 m 4 nages MESSIEURS

  1. Chase Kalisz, USA, 1:58.41
  2. Michael Andrew, USA, 2:00.08
  3. Josh Prenot, USA, 2:01.13
  4. Zach Harting, USA, 2:08.33

Après un départ rapide de Michael Andrew sur le papillon en 24.97, Chase Kalisz a pris la tête de la course en remportant sa deuxième victoire de la soirée en 1:58.41, à plus d’une seconde de son meilleur temps de la saison (1:57.68), qu’il avait nagé en janvier.

Andrew a également réalisé une bonne course de brasse en 33.76. Il remporte la médaille d’argent en 2:00.08. Josh Prenot termine troisième en 2:01.13.

50 m BRASSE DAMES

  1. Lilly King, USA, 29.63
  2. Yuliya Efimova, RUS, 29.93
  3. Molly Hannis, USA, 30.40
  4. Bethany Galat, USA, 31.72

Lilly King remporte sa seconde victoire de la soirée sur le 50 m brasse en nageant la 9e performance mondiale de l’Histoire en 29.63. Elle devient la première à nager sous les 30 secondes cette année. Yuliya Efimova termine deuxième en nageant elle-aussi sous la barre des 30 secondes en 29.93.

Molly Hannis maintient sa troisième place mondiale cette saison, derrière King et Efimova, en améliorant son record 2019 de 0.2. Elle remporte le bronze en 30.40.

100 m BRASSE MESSIEURS

  1. Cody Miller, USA, 59.26
  2. Arno Kamminga, NED, 59.72
  3. Anton Chupkov, RUS, 59.90
  4. Kevin Cordes, USA, 1:01.27

Le favori du public, Cody Miller a réalisé une belle performance pour ses débuts en Champions Swim Series, prenant la tête de la course dès le début pour s’imposer en 59.26. Miller a été plus rapide de 2 centièmes il y a quelques semaines à Bloomington (59.24), ce qui le place dans le top 10 mondial cette saison.

Le Néerlandais Arno Kamminga a devancé le champion du monde Anton Chupkov (59.90) pour décrocher l’argent en 29.72, son meilleur temps de l’année.

50 m DOS DAMES

  1. Kylie Masse, CAN / Anastasiia Fesikova, RUS, 28.20
  2. Ranomi Kromowidjojo, NED, 28.71
  3. Etiene Medeiros, BRA, 28.85

Kylie Masse et Anastasiia Fesikova ont remporté le 50 m dos ex-aequo en 28.20. Fesikova était la gagnante de cette épreuve à Budapest en 27.58, qui est la deuxième meilleure performance mondiale de la saison. Le meilleur temps personnel de la saison de Masse date de février, lorsqu’elle avait nagé le 50 m dos en 27.94.

200 m NAGE LIBRE MESSIEURS

  1. Danas Rapsys, LTU, 1:45.56
  2. Townley Haas, USA, 1:47.09
  3. Gabriele Detti, ITA, 1:47.29
  4. Pieter Timmers, BEL, 1:48.74

Le Lituanien Danas Rapsys s’est complètement emparé de la course du 200 m nage libre dans la deuxième partie, remportant sa deuxième victoire en 1:45.56 sur cette épreuve en Champions Swim Series après avoir perdu le duel contre Sun Yang lors de la première étape. C’est la deuxième meilleure performance mondiale de la saison, derrière le Russe Martin Malyutin en 1:45.46, et seulement 4 dixièmes derrière son record national de 1:45.12, réalisé l’an dernier.

Townley Haas, qui fait ses débuts en Champions Swim Series, a résisté à l’Italien Gabriele Detti (1:47.29) pour remporter l’argent en 1:47.09. Ce n’était pas seulement le meilleur chrono de la saison pour Haas, mais également son chrono le plus rapide jamais réalisé en dehors d’une compétition internationale ou des championnats nationaux américains.

4×100 m NAGE LIBRE RELAIS MIXTE

  1. Equipe 4 (Andrew, Pebley, Dahlia, Kromowidjojo), 3:28.27
  2. Equipe 2 (Murphy, Santos, Medeiros, Masse), 3:30.94
  3. Equipe 3 (Conger, Miller, Pickrem, Flickinger), 3:33.85
  4. Equipe 1 (Harting, Prenot, King, Efimova), 3:39.13

Dans le relais mixte 4x100m nage libre, où les équipes sont choisies au hasard, c’est l’Equipe n°4 composée de Michael Andrew (49.87), Jacob Pebley (49.41), Kelsi Dahlia (54.18) et Ranomi Kromowidjojo (54.81) qui s’est imposée en 3:28.27. Andrew a égalé son meilleur temps personnel de 2018 (datant des Championnats nationaux d’été), tandis que Pebley et Dahlia ont réalisé les meilleurs courses chez les Messieurs et chez les Dames.

L’équipe n°2 a également eu deux nageurs sous la barre des 50 secondes, Ryan Murphy en 49.99, et Nicholas Santos en 49.77. Le relais n°2 termine deuxième en 3:30.94.

In This Story

Leave a Reply

Want to take your swimfandom to the next level?

Subscribe to SwimSwam Magazine!