Championnats du monde 2019 : Résumé jour 6

by Lily Ermal 0

July 30th, 2019 Français

18E CHAMPIONNATS DU MONDE FINA 2019

100 M NAGE LIBRE DAMES – FINALE

Podium :

  1. OR – Simone Manuel (USA), 52.04
  2. ARGENT – Cate Campbell (AUS), 52.43
  3. BRONZE – Sarah Sjostrom (SWE), 52.46

L’Américaine Simone Manuel conserve son titre sur 100 m nage libre en remportant l’epreuve à Gwangju. Elle établit un nouveau record des Etats-Unis en s’imposant en 52.04. Manuel n’est que la seconde nageuse à conserver son titre sur cette épreuve. La dernière nageuse à l’avoir fait était Kornelia Ender en 1975.

L’Australienne Cate Campbell était un peu plus rapide lors du retour mais Manuel ne pouvait plus être rattrapée. Campbell prend l’argent en 52.43, juste devant la recordwoman du monde Sarah Sjostrom (52.46).

100 M PAPILLON MESSIEURS – DEMI-FINALES

Qualifiés :

  1. Caeleb Dressel (USA), 49.50
  2. Andrei Minakov (RUS), 50.94
  3. Kristof Milak (HUN), 50.95
  4. Chad Le Clos (RSA), 51.40
  5. Marius Kusch (GER), 51.50
  6. Mehdy Metella (FRA), 51.62
  7. James Guy (GBR), 51.69
  8. Matthew Temple (AUS), 51.70

L’Américain Caeleb Dressel a inscrit son premier record du monde ce soir. Dressel, qui avait raté le record du monde aux Mondiaux 2017 pour 4 centièmes, l’a battu ce soir en 49.50. Le précédent record datait de 2009, et été détenu par Michael Phelps en 49.82.

Le deuxième qualifié de ce soir, loin derrière Dressel, est le jeune Russe Andrei Minakov, qui établit un nouveau record de Russie en 50.94. Le Hongrois et récent recordman du monde du 200 m papillon Kristof Milak a remporté la première demi-finale et se qualifie avec le troisième temps en 50.95. Le Champion olympique du 200 m papillon 2012 Chad Le Clos et le médaillé de bronze 2017 James Guy se sont également qualifiés.

200 M DOS DAMES – DEMI-FINALES

  • Record du monde : Missy Franklin (USA), 2012, 2:04.06
  • Record du monde junior : Regan Smith (USA), 2019, 2:06.01
  • Record des Championnats du monde : Missy Franklin (USA), 2013, 2:04.76

Qualifiées :

  1. Regan Smith (USA), 2:03.35
  2. Kylie Masse (CAN), 2:06.57
  3. Margherita Panziera (ITA), 2:06.62
  4. Minna Atherton (AUS), 2:07.38
  5. Katinka Hosszu (HUN), 2:07.48
  6. Kaylee McKeown (AUS), 2:08.19
  7. Taylor Ruck (CAN), 2:08.42
  8. Katalin Burian (HUN), 2:09.40

Regan Smith , 17 ans, a battu le record du monde junior en séries du 200 m dos ce matin. Cette fois-ci, la jeune pépite américaine s’est attaquée au record du monde de Missy Franklin. Elle s’impose dans sa demi-finale en 2:03.35, établissant ainsi un nouveau record du monde.

La seconde qualifiée est la Canadienne Kylie Masse en 2:06.57. L’Italienne Margherita Panziera, qui est devenue la 5e nageuse la plus rapide de l’Histoire sur cette distance un peu plus tôt dans l’année, se qualifie également avec le 3e temps en 2:06.62. La Hongroise Katinka Hosszu s’est qualifiée avec le 5e temps en 2:07.48.

50 M NAGE LIBRE MESSIEURS – DEMI-FINALES

  • Record du monde : Cesar Cielo (Brésil), 2009, 20.91
  • Record du monde junior : Michael Andrew (USA), 2017, 21.75
  • Record des Championnats du monde : Cesar Cielo (Brésil), 2009, 20.91

Qualifiés :

  1. Caeleb Dressel (USA), 21.18
  2. Bruno Fratus (BRA), 21.53
  3. Ben Proud (GBR), 21.56
  4. Kristian Gkolomeev (GRE), 21.60
  5. Vlad Morozov (RUS), 21.65
  6. Pawel Juraszek (POL), 21.69
  7. Shinri Shioura (JPN), 21.74
  8. Michael Andrew (USA), 21.77

Caeleb Dressel a réalisé le meilleur temps des demi-finales en 21.18, qui est la 10e meilleure performance de l’Histoire. Il a indiqué après la course qu’il avait nagé plus vite que ce qu’il aurait cru ce soir, il en aura donc encore sous le pied demain en finale. Vlad Morozov a touché second derrière Dressel en 21.65.

Dans la seconde demi-finale, c’est le Brésilien Bruno Fratus qui s’est imposé en 21.53 juste devant Ben Proud (21.56), le 3e nageur le plus rapide de l’Histoire sur cette distance. L’Américain Michael Andrew se qualifie également avec le 8e temps en 21.77.

200 M BRASSE DAMES – FINALE

  • Record du monde : Rikke Moller Pedersen (Danemark), 2013, 2:19.11
  • Record du monde junior : Viktoria Gunes (Turquie), 2016, 2:19.64
  • Record des Championnats du monde : Rikke Moller Pedersen (Danemark), 2013, 2:19.11

Podium :

  1. OR – Yuliya Efimova (RUS), 2:20.17
  2. ARGENT – Tatjana Schoenmaker (RSA), 2:22.52
  3. BRONZE – Sydney Pickrem (CAN), 2:22.90

La Russe Yuliya Efimova est devenue la première nageuse à remporter l’épreuve trois fois de suite en s’imposant sur le 200 m brasse en 2:20.17, avec une avance d’une seconde et demi sur ses concurrentes. La Sud-Africaine Tatjana Schoenmaker remporte la première médaille sud-africaine sur cette distance en décrochant l’argent en 2:22.52. La Canadienne Sydney Pickrem remporte sa deuxième médaille de bronze de la compétition en 2:22.90.

200 M DOS – FINALE

  • Record du monde : Aaron Peirsol (USA), 2009, 1:51.92
  • Record du monde junior : Kliment Kolesnikov (Russie), 2017, 1:55.14
  • Record des Championnats du monde : Aaron Peirsol (USA), 2009, 1:51.92

Podium :

  1. OR – Evgeny Rylov (RUS), 1:53.40
  2. ARGENT – Ryan Murphy (USA), 1:54.12
  3. BRONZE – Luke Greenbank (GBR), 1:55.85

Le Russe Evgeny Rylov et l’Américain Ryan Murphy se sont une nouvelle fois livrés bataille sur le 200 m dos, mais c’est le Russe qui s’est imposé en 1:53.40. Il devient le 3e homme à avoir gagner plusieurs titre de champion du monde sur cette distance, après Ryan Lochte et Aaron Peirsol.

L’Américain Jacob Pebley, qui avait remporté le bronze en 2017, était à la lutte avec le Britannique Luke Greenbank pour la troisième place, mais c’est le Britannique qui décroche finalement le bronze en 1.55.85.

50 M PAPILLON DAMES – DEMI-FINALES

  • Record du monde : Sarah Sjostrom (Suède), 2014, 24.43
  • Record du monde junior : Rikako Ikee (Japon), 2017, 25.33
  • Record des Championnats du monde : Sarah Sjostrom (Suède), 2014, 24.43

Qualifiées :

  1. Sarah Sjostrom (SWE), 24.79
  2. Ranomi Kromowidjojo (NED), 25.54
  3. Marie Wattel (FRA), 25.56
  4. Kelsi Dahlia (USA), 25.59
  5. Farida Osman (EGY), 25.79
  6. (T-6) Penny Oleksiak (CAN), 25.93
  7. (T-6) Brianna Throssell (AUS), 25.93
  8. Jeanette Ottesen (DEN), 26.01

La Suédoise Sarah Sjostrom s’est qualifiée avec le meilleur temps en 24.79, bien loin devant les autres participantes. La Suédoise tentera de remporter son 3e titre sur cette épreuve lors de la finale. Elle détient les 10 performances les plus rapides de l’Histoire, et celle de ce soir est la 5e.

La seconde qualifiée pour la finale est la Néerlandaise Ranomi Kromowidjojo en 25.54, juste devant la Française Marie Wattel qui établit un nouveau record de France en 25.56.

200 M BRASSE MESSIEURS – FINALE

Podium :

  1. OR – Anton Chupkov (RUS), 2:06.12
  2. ARGENT – Matthew Wilson (AUS), 2:06.68
  3. BRONZE – Ippei Watanabe (JPN), 2:06.73

Le 200 m brasse Messieurs a offert le 3e record du monde et la 3e victoire russe de la soirée. En effet, le Russe Anton Chupkov a remporté le 200 m brasse en 2:06.12, établissant un nouveau record du monde.

Avant ce soir, l’Australien Matthew Wilson, qui termine deuxième ce soir en 2:06.12, et le Japonais Ippei Watanabe, qui termine troisième en 2:06.73, partageaient le record du monde en 2:06.67.

Relais 4 X 200 M NAGE LIBRE MESSIEURS – FINALE

  • Record du monde : USA (Phelps, Berens, Walters, Lochte), 2009, 6:58.55
  • Record du monde junior : Hongrie (Marton, Milak, Hollo, Nemeth), 2017, 7:10.95
  • Record des Championnats du monde : USA (Phelps, Berens, Walters, Lochte), 2009, 6:58.55

Podium :

  1. OR – Australie, 7:00.85 (Lewis 1:45.58, Chalmers 1:45.37, Graham 1:45.05, Horton 1:44.85)
  2. ARGENT – Russie, 7:01.81(Dovgalyuk 1:45.56, Vekovishchev 1:45.45, Krasnykh 1:45.38, Malyutin 1:45.42)
  3. BRONZE – USA, 7:01.96 (Seliskar 1:45.81, Pieroni 1:44.98, Apple 1:46.03, Haas 1:45.16)

Les Britanniques, avec comme premier relayeur Duncan Scott , avaient pris la tête de la course, mais les Américains les ont dépassés avec Blake Pieroni lors du deuxième passage. Les Australiens sont ensuite revenus sur les Américains lors du troisième passage, tandis que Mack Horton a terminé le travail pour l’Australie lors du dernier passage en s’imposant 7:00.85. C’est la première médaille d’or pour l’Australie sur cette épreuve depuis 2003 et le nouveau record d’Australie. Les Russes remportent la médaille d’argent devant les Américains (7:01.96) en 7:01.81.

In This Story

Leave a Reply

Want to take your swimfandom to the next level?

Subscribe to SwimSwam Magazine!