Open de France 2019 – jour 1 : Metella nage 51.4 sur 100 m papillon

by Lily Ermal 0

June 20th, 2019 Français

13E ÉDITION DE L’OPEN DE FRANCE DE NATATION

La première journée de compétition à Chartres pour le 13e Open de France a été marquée par une bataille royale lors de la finale du 100 m nage libre Dames. Le meeting, qui a lieu en milieu de semaine et qui servira pour beaucoup d’athlètes d’escale sur la route du Sette Colli ce week-end, a vu s’affronter un plateau, certes assez limité, mais cependant très intéressant de nageurs dans 16 épreuves.

A un peu plus d’un mois des Championnats du monde 2019 en Corée du Sud, de belles performances sont déjà au rendez-vous tandis qu’on entre dans la saison estivale.

Dans la dernière course de la journée, Charlotte Bonnet a remporté le 100 m nage libre Dames en 54.17 lors d’une course très intense. Sur les 2 dernières années, Bonnet a non seulement amélioré sa vitesse, mais ses performances pendant la saison sont elles aussi devenues beaucoup plus rapides. En 2018, par exemple, elle est passée sous la barre des 54 secondes 6 fois dans cette épreuve lors de meetings hors championnats. Parmi ces 6 fois, on peut noter un 53.3, nagé lors de l’Open de France qui se déroulait l’année dernière deux semaines plus tard que cette année. Bonnet a été talonnée jusqu’à l’arrivée par la Néerlandaise Femke Heemskerk, qui termine la course en 54.19, par sa compatriote Française Béryl Gastaldello (54.32), Ranomi Kromowidjojo (54.70) et par la jeune Marie Wattel qui termine en 54.74. Heemskerk a été la plus rapide au premier virage, ce qui n’est pas dans ses habitudes, en réalisant un premier 50 plutôt rapide en 26.10.

Du côté des Messieurs, les courses n’ont pas été aussi intenses que chez les Dames lors de cette première journée, mais il y a tout de même eu des performances intéressantes. Mehdy Metella a réalisé un excellent 100 m papillon en remportant la course en 51.44, ce qui est quasiment aussi rapide que ce qu’il avait nagé lors des championnats d’Europe 2018 et qui lui avait valu la médaille d’argent.

Autres résultats du premier jour :

Epreuves DAMES

  • La Néerlandaise Kira Toussaint a été la seule à nager en moins d’une minute (59.91) sur 100 m dos. Elle a été suivie de l’Allemande Laura Riedemann en 1:00.79, et de la Danoise Mie Nielsen en 1:01.45. C’est la 9e fois cette saison que Nielsen nage en plus d’1:01, avec notamment un 1:01.9 lors de l’étape de Barcelone du Mare Nostrum. Ces 9 performances sont toutes plus lentes que son chrono le plus lent répertorié de 2018 (1:01.18).
  • La Brésilienne Jhennifer Conceicao a remporté le 50 m brasse en 30.84, à seulement 42 dixièmes de son record national, réalisé lors de l’étape du Mare Nostrum de Monaco il y a une dizaine de jours.
  • La Française Camille Dauba a gagné la course du 200 m brasse en 2:26.94. C’est la deuxième meilleure performance de sa carrière, juste derrière le 2:25.6 qu’elle a nagé pendant les Championnats de France en avril dernier.
  • Le 50 m papillon a été remporté par Ranomi Kromowidjojo en 26.12, devant la Française Marie Wattel (26.17), l’Australienne Holly Barratt (26.17), et la Danoise Jeanette Ottesen (26.23).
  • La Britannique Hannah Miley s’est imposé sur 400 m 4 nages en 4.46.14, avec 12 secondes d’avance sur Anna Fave, qui termine deuxième.
  • L’Italienne Aurora Petronio a remporté le 200 m papillon en 2:12.66.Après avoir eu des difficultés en 2018, elle se reprend un peu cette année, même si elle n’a pas encore récupéré la forme qui lui a permis de nager 2:08 en 2017.
  • La Française Joana Desbordes a gagné le 400 m nage libre en 4:17.48. Avec le retrait de Reva Foos, la favorite, cette course n’a pas eu la même intensité que les autres.

Epreuves MESSIEURS

  • Le Suisse Jeremy Desplanches, qui s’entraine en France, a remporté le 200 m 4 nages en 1.58.06. Il avait nagé 1:57.7 sur cette même épreuve en 2018.
  • Lors du 50 m nage libre, le Brésilien Marcelo Chierighini s’est imposé en 22.32, juste devant Jesse Puts en 22.38 et Maxime Grousset en 22.42. Les deux autres Brésiliens, Pedro Spajari (22.44) et Gabriel Santos (22.45) ont respectivement terminé 4e (ex-aequo avec Clément Mignon), et 6e.
  • Le 200 m nage libre s’est soldé par une autre victoire Brésilienne, avec la victoire de Breno Correia en 1:47.83. C’est exactement le même chrono que celui qu’il a réalisé lors de l’étape de la Pro Swim Series à Des Moines en mars dernier.
  • Jérémy Stravius a remporté le 50 m dos en 25.09, devançant Shane Ryan (25.38), détenteur du record national d’Irlande.
  • Le Brésilien Leonardo De Deus s’est imposé sur 200 m dos en 1:58.03, à plus de 3 secondes de ces concurrents.
  • Le Néerlandais Arno Kamminga a remporté le 100 m brasse en 59.72, devant Joao Gomes Junior (1:00.58).
  • David Aubry a remporté son duel face à Damien Joly (15.20.39) lors du 1500 m nage libre, en s’imposant en 15.19.80. Joly a mené une bonne partie de la course, mais Aubry a été le plus rapide sur le dernier 100 m pour finalement décrocher la médaille d’or.

In This Story

Leave a Reply

Want to take your swimfandom to the next level?

Subscribe to SwimSwam Magazine!