Championnats du monde 2019 : Résumé jour 3

by Lily Ermal 0

July 26th, 2019 Français

18E CHAMPIONNATS DU MONDE FINA 2019

200 M NAGE LIBRE MESSIEURS – FINALE

  • Record du monde : Paul Biederman (GER), 2009, 1:42.00
  • Record du monde junior : Ivan Girev (RUS), 2017, 1:46.40
  • Record des Championnats du monde : Paul Biederman (GER), 2009, 1:42.00

L’Australien Clyde Lewis a pris la tête de la course dès le départ, mais Sun Yang l’a dépassé au passage du 150m. C’est pourtant le Lituanien Danas Rapsys qui s’est imposé à la touche en 1:44.69. Cependant, Rapsys a été disqualifié pour un mouvement sur les plots de départ, laissant donc la médaille d’or au Chinois Sun Yang en 1:44.93.

Le Japonais Katsuhiro Matsumoto remporte donc l’argent en 1:45.22, suivi du Russe Martin Malyutin et du Britannique Duncan Scott qui gagnent ex-aequo la médaille de bronze en 1:45.63

Lors de la cérémonie de remise de médailles, Duncan Scott a refusé de serrer la main de Sun Yang  et de poser avec ce dernier sur les photos en signe de contestation, tout comme Mack Horton lors du 400m nage libre.

Podium :

1500 m NAGE LIBRE DAMES – FINALE

Simona Quadarella a mené la course du 1500m nage libre dès le départ. Au passage du 200m, elle avait déjà une bonne avance sur ses concurrentes. Elle remporte largement le 1500 m nage libre et signe un nouveau record d’Italie.

L’Allemande Sarah Kohler décroche la médaille d’argent en 15:48.83 en nageant un nouveau record national d’Allemagne, et la Chinoise Wang Jianjiahe termine troisième en 15:51.00.

Podium :

50 M BRASSE MESSIEURS  – DEMI-FINALES

L’Italien Fabio Scozzoli a remporté sa demi-finale en 26.70, suivi du Brésilien Joao Gomes en 26.84 et du Russe Kirill Prigoda en 27.08.

Adam Peaty s’est imposé dans la seconde demi-finale en 26.11, et se qualifie donc pour la finale avec le meilleur temps. Le Brésilien Felipe Lima a réalisé le 2e meilleur temps des demi-finales en 26.62.

Kirill Prigoda et Tobias Bjerg ont dû s’affronter en barrage et c’est le Russe Prigoda qui s’est qualifié pour la finale.

Qualifiés :

  1. Adam Peaty, Grande-Bretagne, 26.11
  2. Felipe Lima, Brésil, 26.62
  3. Fabio Scozzoli, Italie, 26.70
  4. Ilya Shymanovich, Biélorussie, 26.77
  5. Joao Gomes, Brésil, 26.84
  6. Yan Zibei, Chine, 26.86
  7. Michael Andrew, USA, 26.88
  8. Kirill Prigoda, Russie/Tobias Bjerg, Danemark 27.08 — Barrage

100 M DOS DAMES  – FINALE

  • Record du monde : Kathleen Baker (USA), 2018, 58.00
  • Record du monde junior : Regan Smith (USA), 2019, 58.45
  • Record des championnats du monde : Kylie Masse (Canada), 2017, 58.10

Taylor Ruck était première sur le premier 50m mais Kylie Masse l’a dépassée pour s’imposer en 58.60, bien loin de son meilleur chrono de la saison (58.16) mais suffisant pour conserver son titre. L’Australienne Minna Atherton remporte l’argent en 58.85, suivie d’Olivia Smoliga en 58.91. Taylor Ruck termine au pied du podium en 58.96.

Podium :

100 m DOS MESSIEURS – FINALE

  • Record du monde : Ryan Murphy (USA), 2016, 51.85
  • Record du monde Junior : Kliment Kolesnikov (Russie), 2017, 53.38
  • Record des Championnats du monde : Xu Jiayu (Chine), 2019, 52.17

Ryan Murphy et Xu Jiayu sont partis rapidement devant dès la sortie des plots, avec un premier 50m en 25.00 pour Murphy. Xu a finalement devancé le reste de ses concurrents pour toucher le mur le premier en 52.43. Le Russe Evgeny Rylov, spécialiste du 200 m dos, décroche la médaille d’argent en 52.67, suivi de l’Australien Mitch Larkin en 52.77.

Podium :

200 M NAGE LIBRE DAMES – DEMI-FINALES

  • Record du monde : Federica Pellegrini (Italie), 2009, 1:52.98
  • Record du monde junior : Shen Duo (Chine), 2014, 1:56.12
  • Record des Championnats du monde : Federica Pellegrini (Italie), 2009, 1:52.98

La nageuse de Hong Kong Siobhan Haughey a remporté la première demi-finale du 200 m nage libre dames en réalisant un nouveau record personnel et record de Hong Kong en 1:55.89. La Chinoise Yang Junxuan a réalisé un nouveau record du monde junior en 1:55.99.

Federica Pellegrini a réalisé le meilleur temps des demi-finales en 1:55.14, devant l’Australienne Ariarne Titmus (1.55.36) et la Suédoise Sarah Sjostrom (1:55.70). La Française Charlotte Bonnet s’est qualifiée avec le 6e temps en 1:56.19.

Qualifiées :

  1. Federica Pellegrini, Italie, 1:55.14
  2. Ariarne Titmus, Australie, 1:55.36
  3. Siobhan Haughey, Hong Kong, 1:55.58
  4. Sarah Sjostrom, Suède, 1:55.70
  5. Yang Junxuan, Chine, 1:55.99
  6. Charlotte Bonnet, France, 1:56.19
  7. Penny Oleksiak, Canada, 1:56.41
  8. Rio Shirai, Japon, 1:56.82

200 M PAPILLON MESSIEURS – DEMI-FINALES

  • Record du monde : Michael Phelps (USA), 2009, 1:51.51
  • Record du monde junior : Kristof Milak (Hongrie), 2017, 1:53.89
  • Record des Championnats du monde : Michael Phelps (USA), 2009, 1:51.51

Zach Harting a remporté la première demi-finale en 1:55.26, à seulement 21 dixièmes de son meilleur temps personnel. Le Japonais Daiya Seto a terminé second de la première demi-finale en 1:55.33, et le Brésilien Leonardo de Deus troisième en 1:55.71.

Chad Le Clos a dominé la première partie de course mais Kristof Milak s’est imposé dans la seconde demi-finale en 1:52.96, soit exactement le temps qu’avait nagé Le Clos en 2012 pour décrocher l’or olympique. Le Sud-Africain termine second en 1:55.88 et se qualifie avec le 5e temps des demi-finales.

Le Bulgare Antani Ivanov et le Hongrois Tamas Kenderesi ont dû nager un barrage pour se qualifier, et c’est le Hongrois qui s’est imposé et qui prendra la ligne 8 demain en finale.

Qualifiés :

  1. Kristof Milak, Hongrie, 1:52.96
  2. Zach Harting, USA, 1:55.26
  3. Daiya Seto, Japon, 1:55.33
  4. Leonardo de Deus, Brésil, 1:55.71
  5. Chad le Clos, Afrique du Sud, 1:55.88
  6. Federico Burdisso, Italie, 1:55.92
  7. Denys Kesil, Ukraine, 1:55.95
  8. Antani Ivanov, Bulgarie/Tamas Kenderesi, Hongrie, 1:56.25 — Barrage

100 M BRASSE – FINALE

  • Record du monde : Lilly King (USA), 2017, 1:04.13
  • Record du monde junior : Ruta Meilutyte (Lituanie), 2014, 1:05.39
  • Record des Championnats du monde : Lilly King (USA), 2017, 1:04.13

Lilly King a mené la course dès le premier 50 m, mais était loin du temps du record du monde. La Russe Yuliya Efimova était tout de même assez proche de King, mais elle n’a pas pu rattraper l’Américaine qui est sacrée championne du monde du 100 m brasse pour la seconde fois consécutive en 1:04.93. Efimova prend l’argent en 1:05.49 et l’Italienne Martina Carraro le bronze en 1:06.36, juste devant la Japonaise Reona Aoki (1:06.40).

Podium :

 

In This Story

Leave a Reply

Want to take your swimfandom to the next level?

Subscribe to SwimSwam Magazine!