Le Clos ajoute un 4ème titre avec le 100 papillon en 51.39

by Clement Secchi 0

April 11th, 2019 Français

Championnats nationaux de natation d’Afrique du Sud 2019

  • Mardi 8 avril au vendredi 12 avril
  • Kings Park Aquatic Centre, Durban
  • 50M
  • Engagements: Psych Sheet
  • Résultats: Results

400m 4n Dames – Finale

  1. Rebecca Meder, 4:49.33
  2. Marlie Ross, 4:54.96
  3. Samantha Randle, 4:54.97

Après l’or sur 200 nage libre la jeune Sud Africaine de 16 ans Rebecca Meder a récupéré une deuxième médaille à Durban également en or, cette fois-ci sur 400 4 nages. La nageuse du KBZA s’est imposée en 4:49.33 soit quatre secondes plus rapide que son temps en séries de 4:53.77.

Le temps de Marlie Meder ce soir représente sa troisième meilleure performance de sa carrière, ses deux meilleures performances datent des Championnats du monde junior en 2017. Là-bas elle a battu son meilleur temps en 4:48.40 pour finir 7ème de la finale.

Pour Ross, son temps de 4:54.96 est le plus rapide qu’elle ait été depuis les Jeux du Commonwealth où elle avait finit 11ème des séries en 4:55.30. Elle est également montée sur la dernière marche du podium quelques heures plus tôt sur le 200 nage libre, toujours derrière Meder.

Complétant le top 3, Samantha Randle fini à seulement un centième de Ross pour la médaille de bronze.

400 4 nages Messieurs – Finale

  1. Ayrton Sweeney, 4:17.67
  2. Dayne Odendaal, 4:25.83
  3. Ruan Ras, 4:25.96

Le vétéran de 25 ans Ayrton Sweeney a produit le deuxième meilleur temps de sa carrière en 4:17.67, ce qui représente aussi le 17ème temps dans le monde cette saison. Après avoir nagé 4:35.97 en séries, Sweeney s’est distingué en finale en nageant huit secondes plus vite que le matin pour remporter l’or et se qualifier aux Championnats du monde de cet été en Corée à Gwangju. Le temps requis était de 4.17.90, l’année dernière il était descendu en dessous de ce standard aux Jeux du Commonwealth où il a pris la 4ème place en finale en 4:17.79.

Sweeney était très satisfait de ce temps, déclarant après sa course « Ce soir était un véritable roller-coaster émotionnel. Voir ma mère, mon coach G, mes coéquipiers et toute la piscine de Kings Park crier et m’encourager m’a permis de nager en dessous du temps !! Merci beaucoup à tous, Je n’aurai vraiment pas pu le faire sans vous ».

La médaille d’argent s’en est allée à Dwayne Odendaal en 4:25.83, derrière lui Ruan Ras a pris le bronze en 4:25.96.

100m Papillon Dames – Finale

  1. Erin Gallagher, 57.67
  2. Tayla Lovemore, 59.60
  3. Dune Coetzee, 1:00.1

Après avoir gagné le 100m nage libre le premier jour, et le 50 papillon hier avec un nouveau record national en 26.30, Erin Gallagher, du Club de Natation Seagulls, est remontée sur la plus haute marche du podium avec un 57.67 au 100m papillon, écrasant son ancien meilleur temps. Partie au premier 50 en 26.56 et revenue en 31.11, Gallagher était une des deux nageuses avec Tayla Lovemore (59.60) à passer sous la minute au 100 papillon.

Pour Gallagher cette performance représente une progression impressionnante. Dans le passé, elle a nagé sous la minute uniquement trois fois dont deux fois aux Jeux du Commonwealth en 2018, en séries 59.25 et en demi-finale 59.04 mais cela n’avait pas suffit pour qu’elle se qualifie en finale. Puis récemment en décembre dernier dans la même piscine elle est descendue sous les 59 avec 58.93, son temps d’engagement.

Sa performance de ce soir emporte l’ancien record Sud Africain de Lize-Mari Retief de 58.20 qui a perduré depuis les Jeux Olympiques de Beijing en 2008. Gallagher se classe maintenant 7ème dans le monde cette saison et son temps la qualifie pour les Championnats du monde de 2019 cet été.

100m Papillon Messieurs – Finale

  1. Chad Le Clos, 51.39
  2. Ryan Coetzee, 52.13
  3. Eben Vorster, 53.89

L’icone Sud Africain Chad Le Clos a décroché une deuxième qualification en dessous du temps FINA A au 100 papillon. Il s’impose en 51.39, pour finir devant Ryan Coetzee qui a aussi nagé en dessous du temps de qualification FINA A pendant les séries établissant un nouveau meilleur temps personnel de 51.85. Première fois pour Coetzee en dessous des 52 secondes.

Pour Le Clos, 51.39 (24.06/27.33) représente son meilleur temps de la saison et son quatrième titre national de champion d’Afrique du Sud 2019 après le 100 nage libre, 200 nage libre et le 200 papillon. Le temps FINA A de qualification pour les championnats du monde était de 51.96, en finale Le Clos était donc bien en dessous du standard. En revanche Coetzee en finale était un peu moins rapide qu’en séries touchant deuxième en 52.13. Pour compléter le podium, Eben Vorster a pris le bronze en 53.89, meilleur temps personnel de presque une seconde pour le nageur de l’Université de Pittsburgh.

La performance de Le Clos le place maintenant 4ème au classement mondial cette saison, à moins de quatre dixième du premier. Son temps en finale du 100 papillon à l’étape du Golden tour à Marseille de 51.62 le positionnait déjà dans le top 10 mondial.

2018-2019 LCM MEN 100 FLY

CaelebUSA
DRESSEL
07/26
49.50 *WR
2Maxime
ROONEY
USA50.6808/02
3Andrei
MINAKOV
RUS50.8307/27
4Mehdy
METELLA
FRA50.8504/21
5Kristof
MILAK
HUN50.9507/26
View Top 26»

50 Brasse dames – Finale

  1. Tatjana Schoenmaker, 30.97
  2. Lara Van Niekerk, 31.47
  3. Kaylene Corbett, 32.07

La recordwoman d’Afrique Tatjana Schoenmaker a nagé en dessous du standard FINA A pour la deuxième fois en remportant le 50 brasse après le 200 brasse. La nageuse de 21 ans est la seule en dessous des 31 secondes, elle est suivie par deux coéquipières du Tuks Sport Club : Lara Van Niekerk et Kaylene Corbett. L’année dernière Schoenmaker a finit 4ème aux Jeux du Commonwealth en 30.82, actuel record d’Afrique sur le 50 brasse.

50 Brasse Messieurs – Finale

  1. Michael Houlie, 26.91
  2. Alaric Basson, 28.33
  3. Brenden Crawford,  28.43

Dominant cette course, le jeune nageur de 18 ans Michael Houlie a cassé les 27 secondes pour la première fois. Houlie est en première année à l’Université de Tennessee et a remporté en octobre dernier le 50 brasse aux Jeux Olympiques de la Jeunesse à Buenos Aires en Argentine en 27.51 secondes. Lors des demi-finales il avait enregistré un temps de 27.33 soit le temps le plus rapide jamais réalisé aux Jeux Olympiques de la Jeunesse. Houlie avec sa progression peut maintenant rivaliser chez les seniors, il se place 3ème chez les seniors dans le monde. Sa performance pas anodine représente la 16ème performance de tous les temps au 50 brasse.

2018-2019 LCM MEN 50 BREAST

AdamGBR
PEATY
07/24
26.06
2Felipe
LIMA
BRA26.3306/09
3Joao
GOMES JR.
BRA26.4204/21
4Fabio
SCOZZOLI
ITA26.7007/23
5Kirill
PRIGODA
RUS26.7207/24
View Top 26»

 

 

 

In This Story

Leave a Reply

Want to take your swimfandom to the next level?

Subscribe to SwimSwam Magazine!