Jeux du Commonwealth 2018 : Duncan Scott et Chad Le Clos devant Chalmers sur 100 mètres

Eric Lahmy
by Eric Lahmy 0

April 08th, 2018 Français

Ancien nageur, Eric Lahmy est journaliste, écrivain, rédacteur en chef, et reporter. Il anime depuis 2013 Galaxie-Natation, un blog dédié à son sport préféré.

Dimanche 8 Avril 2018

On savait depuis un an ou deux que l’Ecosse tenait en Duncan Scott un gros gabarit de l’avenir. L’avenir s’est fait présent, et Duncan est champion du Commonwealth du 100 libre en 48s02, devançant, ex-aequo, un monstre sacré de la natation, Chad Le Clos, et le champion olympique Kyle Chalmers. Coup de maître.

LeClos et Cameron McEvoy se lancèrent d’entrée dans une course rapide tandis que les six autres finalistes restaient un peu en dedans. Scott passait en sixième position, à peine derrière Chalmers. Mais ensuite, quelle accélération au retour, 24s35 pour finir, ce qui est énorme. Chalmers aussi était impressionnant dans la deuxième longueur, mais ses 24s68 n’y pouvaient rien. Tous les autres terminaient entre 25s3 et 26s…

L’Australie dominait comme prévu le relais quatre fois 200 mètres, où une fois de plus Duncan Scott se mit en exergue, avec un 1’44s82 lancé dans son parcours.

En demi-finale du 100 mètres libre dames, Cate Campbell (qui a enlevé aussi le 50 papillon) a battu son record des Jeux du Commonwealth, avec 52s64 contre 52s68. Elle passait devant sa sœur Bronte Campbell (53s46), seule à pouvoir sinon l’accrocher, du moins essayer, 25s21 contre 25s53, puis augmentait son avance. La première demi revenait à Taylor Ruck en 53s05, tandis que la championne olympique Penelope Oleksiak finissait assez loin.

Sur 200 dos, Kylie Masse devançait une nouvelle fois sa compatriote canadienne Taylor Ruck et la championne du monde de 2015 et 2017, Emily Seebohm. Seebohm laissait s’échapper les deux Canadiennes qui engrangeaient à la sortie du dernier virage une pleine longueur de corps. Elle eut ensuite le mérite de leur reprendre une grosse seconde dans son sprint, mais trop tard…

100 mètres : 1. Duncan Scott, SCOT, 48s02 (23s67) ; 2. Chad Le Clos, RSA, 48s15 (22s86), et Kyle Chalmers, AUS, 48s15 (23s47) ; 4. Cameron McEvoy, AUS, 48s44 (22s83) ; 5. Dylan Carter, TTO, 48s60 (23s35) ; 6. Jack Cartwright, AUS, 48s62 (23s52).

50 dos : 1. Mitch Larkin, AUS, 24s68 ; 2. Benjamin Treffers, AUS, 24s84; 3. Zac Incerti, AUS, 25s06.

4 fois 200 mètres: 1. AUSTRALIE, 7’5s97  (Alexander Graham, 1’46s60, Kyle Chalmers, 1’46s47, Elijah Winnington, 1’45s97, Mckenzie Horton, 1’46s93); 2. Angleterre, 7’8s57 (Cameron Kurkle, 1’47s63, Nicolas Grainger, 1’47s61, Jarvis Parkinson, 1’48s09, James Guy, 1’45s24). 3. Ecosse, 7’9s89 (Stephen Milne, 1’48s62, Duncan Scott, 1’44s82, Daniel Wallace, 1’48s69, Mark Szaranek, 1’47s67).

DAMES.- 200 dos : 1. Kylie Masse, CAN, 2’5s98 ; 2. Taylor Ruck, Canada, 2’6s42; 3. Emily Seebohm, AUS, 2’6s82; 4. Kaylee McKeown, AUS, 2’7s86; 5. Hilary Caldwell, CAN, 2’9s22

Kylie Masse, 29s66, 1’1s39 (31s73), 1’33s39 (32s), 2’5s98 (32s59).

Taylor Ruck, 29s46, 1’1s31 (31s85), 1’33s68 (32s37), 2’6s42 (32s74).

Seebohm, 29s78, 1’2s42 (32s64), 1’35s (32s58), 2’6s62 (31s62)

50 papillon : 1. Cate Campbell, AUS, 25s59 ; 2. Holly Barratt, AUS, 25s67; 3. Madeline Groves, 25s69.

200 quatre nages: 1. Siobhan Marie O’Connor, ENG, 2’9s80 ; 2. Sarah Darcel, CAN, 2’11s14; 3. Erika Seltenreich-Hodgson, CAN, 2’11s74

 

In This Story

Leave a Reply

About Eric Lahmy

Eric Lahmy

Né à Tunis en Tunisie le 1er juin 1944, Eric Lahmy est journaliste, écrivain, rédacteur en chef, et reporter. Nageur, il a été champion de Tunisie du 200 mètres brasse en 1964. Il a ensuite été journaliste à L’Equipe entre 1969 et 2011, il a effectué de multiples collaborations, dont …

Read More »

Don't want to miss anything?

Subscribe to our newsletter and receive our latest updates!