3 records du monde battus dans la même soirée : Dressel, Smith et Chupkov

by Lily Ermal 0

July 28th, 2019 Français

18E CHAMPIONNATS DU MONDE FINA 2019

Trois records du monde ont été battus lors de cette 6e journée des Championnats du monde 2019 à Gwangju.

L’Américain Caeleb Dressel a réalisé une incroyable performance sur 100 m papillon en inscrivant un nouveau record du monde en 49.50 . Il a ainsi détrôné la Légende Michael Phelps qui détenait ce record depuis 10 ans.

Mais il n’est pas le seul Américain à avoir brillé ce soir, puisque la jeune Regan Smith a pulvérisé le record du monde du 200 m dos. Il était auparavant détenu par sa compatriote Missy Franklin.

Après avoir déjà battu son propre record du monde junior en nageant 2:06.01 lors des séries du 200 m dos, l’Américaine a abaissé de 71 centièmes le précédent record du monde en réalisant un temps de 2:03.35. Pourtant, celui-ci semblait tenir bon puisque depuis Franklin, seule l’Australienne Emily Seebohm était parvenue à s’en approcher en nageant 2:05.68 lors des Championnats du monde 2017.

Smith détient désormais le record du monde, le record du monde junior et le record des Etats-Unis à 17 ans. Franklin avait exactement le même âge lorsqu’elle a inscrit son record du monde.

Comparaison des courses (demi-finale et séries) de Regan Smith en 2019 et Missy Franklin en 2012 sur 200 m dos :

REGAN SMITH Championnats du monde 2019, demi-finale REGAN SMITH Championnats du monde 2019, séries MISSY FRANKLIN Jeux Olympiques 2012, finale
29.06 29.44 29.53
31.31 (1:00.37) 31.50 (1:00.94) 30.97 (1:00.50)
31.47 (1:31.84) 32.34 (1:33.28) 31.66 (1:32.16)
31.51 32.73 31.90
2:03.35 2:06.01 2:04.06

Les nageuses les plus rapides de l’Histoire sur 200 m dos :
  1. REGAN SMITH, USA – 2:03.35 (2019)
  2. Missy Franklin, USA – 2:04.06 (2012)
  3. Kirsty Coventry, Zimbabwe – 2:04.81 (2009)
  4. Anastasia Fesikova, Russie – 2:04.94 (2009)
  5. Emily Seebohm, Australie – 2:05.68 (2017)
  6. Margherita Panziera, Italie – 2:05.72 (2019)
  7. Katinka Hosszu, Hongrie – 2:05.85 (2017)
  8. Kylie Masse, Canada – 2:05.94 (2019)
  9. Maya DiRado, USA – 2:05.99 (2016)
  10. Belinda Hocking, Australie – 2:06.06 (2011)

Le record du monde du 200 m brasse Messieurs semblait également tenir le coup, mais c’était sans compter sur le Russe Anton Chupkov.

Lors de la demi-finale, l’Australien Matthew Wilson avait égalé le record du monde d’Ippei Watanabe en nageant 2.06.67.

Cette fois-ci, c’est Anton Chupkov qui marque l’Histoire en remportant la finale en 2:06.12, soit en 55 centièmes de moins que le précédent record du monde d’Ippei Watanabe et Matthew Wilson.

Chupkov améliore également de 68 centièmes son précédent record personnel et d’Europe. Le Russe était plutôt en retrait lors de la première partie de course, se classant 8e lors du premier 50 m, puis 5e au passage du 150 m pour enfin remonter 5 positions lors du dernier 50 m et décrocher la médaille d’or.

La stratégie de course de Watanabe et Wilson était assez similaire, alors que celle de Chupkov a été complètement différente, comparaison :

WATANABE, 2017 WILSON, 2019 CHUPKOV, 2019
28.95 28.80 29.73
1:01.33 (32.38) 1:00.77 (31.97) 1:02.22 (32.49)
1:34.02 (32.69) 1:33.68 (32.91) 1:34.23 (32.01)
2:06.67 (32.65) 2:06.67 (32.99) 2:06.12 (31.89)

Meilleures performances de l’Histoire sur 200 m brasse Messieurs (moins de 2:07s) :

  1. Anton Chupkov (RUS), 2:06.12 – 2019
  2. Ippei Watanabe (JPN) / Matthew Wilson (AUS), 2:06.67 – 2017/2019
  3. Matthew Wilson (AUS), 2:06.68 – 2019
  4. Ippei Watanabe (JPN), 2:06.73 – 2019
  5. Anton Chupkov (RUS), 2:06.80 – 2018
  6. Anton Chupkov (RUS), 2:06.83 – 2019
  7. Anton Chupkov (RUS), 2:06.96 – 2017

Depuis sa médaille de bronze en 2016, Chupkov reste invaincu sur 200 m brasse en compétition internationale. Il a remporté le titre mondial lors des éditions 2017 et 2019, et le titre européen en 2018.

In This Story

Leave a Reply