15 nageurs-stéréotypes que nous aimons et détestons

En tant que nageurs nous avons tous nos petites idiosyncrasies. Peut-être que tu reconnaîtras quelques-uns des personnages ci-dessous, parmi les nageurs dans ton groupe. Ou peut-être que tu te reconnaîtras toi-même…

Voici 15 personnages communs que nous trouvons dans nos lignes d’eau tous les jours :

Le performeur

C’est celui qui sait performer quand ça compte, l’athlète qui monte sur le plot de départ et fait des chronos en compétition qui ne correspondent nullement à ceux qu’il fait à l’entraînement.

Le guerrier

Véritable cheval de labour, ce nageur porte fièrement la marque de l’athlète « toujours partant, jamais défait », même dans les séries pénibles. Tandis qu’il met un effort maximal sur tout ce qu’il fait, ce ne correspond pas toujours à l’efficacité et à la vitesse dans l’eau. En résultat il a parfois une relation tendue avec « Le performeur ».

Le manipulateur

Celui-ci parle de son manque de fitness, de son manque de feeling pour l’eau, de sa journée pourrie…et finit par t’exploser pendant toute la série.

Le tsunami

Nager derrière cette personne est un cauchemar à cause de la vague de 2m qui le suit. Nager à côté de lui, par contre, te donne une vague d’or sur laquelle tu peux surfer sans effort. (Celui-ci est souvent un spécialiste de papillon…)

Le tricheur

Le dos est la nage préférée de ce nageur, ce qui lui permet à la moindre occasion de tirer sur la ligne. Celui-ci est le même qui finira une série jambes en rajoutant 5 coups de bras.

Flipper le dauphin

Souvent cette personne a des blessures chroniques aux épaules, qui peuvent ou non se déclencher ; néanmoins elle profitera de la première occasion pour mettre les palmes pour le reste de la série.

La blessure mystère

Ce nageur a l’habitude de sortir de l’eau pendant la série principale, souvent après avoir été doublé par quelqu’un. Les raisons citées : blessure, maladie, ou sms urgent. On le trouve souvent sous une douche bien chaude pendant que le reste du groupe termine l’entrainement.

10 secondes Tom

Celui qui oublie la série, le temps de repos, et/ou à quelle aiguille il est parti. Il cherche toujours les explications sur la série. Son refrain habituel : « On en a fait combien, là ? »

Sammy la réserve

On connaît tous celui-là. Il se promène pendant 90% de la série ou de l’entraînement, et attend tranquillement son tour pour se défoncer sur la dernière répétition, signant une performance proche de son meilleur temps personnel, même quand tout le monde sait exactement ce qu’il manigance.

Le fraudeur de l’échauffement

Il est difficile d’en vouloir à ce nageur. Après tout il est difficile d’être frustré avec quelqu’un qui veut nager dur et vite. C’est juste que, peut-être qu’il pourrait nager aussi vite pendant la série principale…

Wolverine

Ce nageur a négligé de couper les ongles de ses mains et ses pieds depuis trop longtemps. Il surprend désagréablement les nageurs à ses côtés à coup de griffes sous la ligne.

Le nudiste

Celle-ci garde son maillot jusqu’à la décomposition complète, jusqu’à ce qu’il soit transparent dans les endroits où il ne devrait pas l’être.

L’exhibitionniste

Il est temps de remonter le maillot, ou peut-être d’en acheter un nouveau. Dans les deux cas, personne ne veut contempler ton postérieur.

Le spécialiste

Celui-ci nage moyennement mais est expert en série de battement des bras ou de battement des jambes. Alors que tu pourras peut-être nager plus vite que lui, il te défonce dans les séries d’exercices techniques.

Le type « toujours prêt »

Celui-ci est le premier dans la piscine, ou le premier à commencer une série, souvent avant que le coach ait terminé de l’expliquer.

 

Connais-tu d’autres stéréotypes de nageurs ? Dis-nous dans le commentaire ci-dessous.

 

 

L’auteur de l’article original en anglais, Olivier Poirier-Leroy, est un ancien nageur de niveau national basé à Victoria, en Colombie-Britannique. En nourrissant sa passion pour la natation, il a développé YourSwimBook, un puissant journal de bord et un guide d’établissement d’objectifs spécialement conçu pour les nageurs.

Leave a Reply

19 Comments on "15 nageurs-stéréotypes que nous aimons et détestons"

Sort by:   newest | oldest | most voted

Is it normal the article is in French?
Funny. 🙂

bobo – we’re launching SwimSwamFr! You should start seeing a steady stream of articles in French.

Cool!
But you know it’s weird when you are used every day to reading swimswam in English and suddenly you see something in your native language. It’s shocking first and then it’s refreshing. I feel less alone on the website. 🙂

ERVINFORTHEWIN

FUnny isn’t it – Are we the only ones to be able to read and understand ? LOL

Believe it or not, we have about 2000 readers each week from France alone – and that’s before we’ve had any French content!

About 2,500 readers every week have their browser set to French language. Over the last year, it’s been about 200,000 unique readers.

had some trouble reading this one

I enjoyed what i could translate

wpDiscuz