Championnats de France Schiltigheim : l’entrée en lice de Camille Lacourt

Ancien nageur, Eric Lahmy est journaliste, écrivain, rédacteur en chef, et reporter. Il anime depuis 2013 Galaxie-Natation, un blog dédié à son sport préféré.

Championnats de France Elite 50m 2017

  • Du Mardi 23 au Dimanche 28 Mai 2017
  • Centre Nautique de Schiltigheim, Strasbourg
  • Bassin de 50 m
  • Séries à 9h00 / Finales à 17h30
  • Diffusé sur beIN SPORTS1 mardi-vendredi / beIN SPORTS2 samedi / beIN SPORTS3 dimanche
  • Page d’acceuil
  • Liste de départ
  • Résultats

SAMEDI 27 MAI, épreuve n°27 : 800 libre DAMES

  • Minimum : 8’33s73
  • RF : 8’18s80, Laure MANAUDOU, 31 mars 2007.
  • Championne de France : 8’28s63, Coralie BALMY, Montpellier.
  • Leaders mondiaux 2017 : 1. Katie LEDECKY, USA, 8’15s44 ; 2. Bingjie LI, CHN, 8’20s89; 3.Ariarne TITMUS, AUS, 8’20sz08.
  • Françaises 2017: 82. Alizée MOREL, 8’45s62; 83. Adeline FURST, 8’45s68.

***Françaises très éloignées du niveau mondial, ou de l’excellence internationale. Et aucune nageuse d’exception qui pointe à l’horizon pour l’instant. Si Sharon Van ROUWENDAAL est au départ, elle emmènera ce joli monde, elle qui a réussi 8’40s81. Et Aurélie MULLER pourrait revenir à ses anciennes amours !

SAMEDI 27 MAI, épreuve n° 28 : 100 papillon MESSIEURS

  • Minimum : 52s08.
  • RF : 51s24 Mehdy METELLA, CNM, 8 août 2015
  • Champion de France: Jeremy STRAVIUS, Amiens, 51s65.
  • Leaders mondiaux 2017 :1. Chad Le Clos, RSA, 51s29; 2. Zhuhao LI, CHN, 51s34; 3. James GUY, GBR, 51s52.
  • Français 2017: 21. Mehdy METELLA, 52s34; 97. Jordan COEHLO, 53s60.

***Mehdy METELLA, si STRAVIUS est absent ou n’est pas au mieux de sa forme, n’aura pas d’adversaire hormis le chrono. Le minimum, 52s08, ne doit pas représenter une tâche insurmontable pour un garçon qui a réussi 51s24, mais il lui faut impérativement améliorer son temps de la saison…

SAMEDI 27 MAI, épreuve n° 29 : 200 brasse DAMES

  • Minimum : 2’25s91.
  • RF : 2’25s19, Sophie DE RONCHI TURBAN, Massy, 24 avril 2009.
  • Championne de France : Laura PAQUIT, Limoges, 2’28s65.
  • Leaders mondiaux 2017 : 1. Julia EFIMOVA, RUS, 2’21s35; 2. Jocelyn ULYETT, GBR, 2’22s08; 3. Molly RENSHAW,GBR, 2’23s04
  • Français en 2017: 46. Camille DAUBA, 2’27s91; Fanny DEBERGHES, 2’30s70.

***Faiblesse endémique de la brasse française. La densité est assez bonne, mais c’est en-dessous de 2’25s que se situe un bon niveau mondial.

SAMEDI 27 MAI, épreuve n° 30 : 50 dos MESSIEURS

  • Minimum : 24s93
  • RF : 24s07 Camille LACOURT, CNM, 12 août 2010.
  • Champion de France : Camille LACOURT, Marseille, 24s96.
  • Leaders mondiaux 2017 : 1. Jiayu XU, CHN, 24s42 ; 2. Evgeny RYLOV, RUS, 24s52; 3. Junya KOGA, JPN, 24s53.
  • Français 2017: 24. Camille LACOURT, 25s37; 32. Jeremy STRAVIUS, 25s48.

***A priori un enjeu pour la natation française à Budapest, puisque Camille LACOURT a prolongé sa carrier d’une année pour tenter sa chance sur la longueur de basin. Les adversaires ne manqueront pas, mais si le Marseillais parvient à retrouver son niveau le plus élevé, ses chances de médaille, voire même de victoire à Budapest, sont réelles. STRAVIUS, son ex-aequo champion du monde 2011 sur 100 mètres do, s’il est en train de retrouver comme il l’a annoncé la forme, devrait pouvoir le titiller d’assez près pour le repousser dans ses retranchements. Il n’est pas de meilleur allié qu’un adversaire à son niveau pour monter dans la hiérarchie – à condition toutefois qu’il ne vous batte pas. STASIULIS, 25s53, est très près.

SAMEDI 27 MAI, épreuve n° 31 : 100 libre DAMES

  • Minimum : 54s50.
  • RF : 53s49 Malia METELLA, DTOEC, 24 avril 2009
  • Championne de France : Charlotte BONNET, Nice, 53s93.
  • Leaders mondiaux 2017 : 1. Sarah SJÖSTRÖM, SWE, 52s54; 2. Cate CAMPBELL, AUS, 52s78; 3. Bronte CAMPBELL, AUS, 52s85.
  • Françaises 2017 : 17. Charlotte BONNET, 53s97; 70.Anouchka MARTIN, 55s45.

***Charlotte BONNET ambitionne toujours une grande percée mais, si elle reste solide au poste, elle ne progresse plus. Mais sait-on jamais ? Cela dit, 14e sur le papier à deux ondines par nation, elle est éloignée de la finale qui se jouerait autour de 53s5… Au-dessus de son record personnel. Disputera-t-elle seulement la course individuelle à Budapest… La course avait atteint un certain niveau, en 2015, avec la percée de Béryl GASTALDELLO, dont la première année au Texas avait été particulièrement riche, dans une situation émotionnelle très perturbée par la mort de Camille MUFFAT et le drame d’Eric Gastaldello, son père. Aujourd’hui, Béryl a nagé un peu au-dessous de sa valeur passée dans les compétitions universitaires, aux USA. Par ailleurs, les aléas de carrières de Marie WATTEL, Cloé HACHE et Anna SANTAMANS ont fait perdre de son lustre au 100 mètres, et on ne sait trop ce qui va sortir de la confrontation de Schiltigheim. Mais cela devrait quand même aller bien plus vite que depuis le début de saison !

SAMEDI 27 MAI, épreuve n° 32 : QUATRE FOIS 200 MÈTRES LIBRE MESSIEURS

  • Minimum : 7:10.60

 

In This Story

Leave a Reply

Be the First to Comment!

wpDiscuz

About Eric Lahmy

Eric Lahmy

Né à Tunis en Tunisie le 1er juin 1944, Eric Lahmy est journaliste, écrivain, rédacteur en chef, et reporter. Nageur, il a été champion de Tunisie du 200 mètres brasse en 1964. Il a ensuite été journaliste à L’Equipe entre 1969 et 2011, il a effectué de multiples collaborations, dont …

Read More »