La FINA invite Nicholas Santos à participer aux Championnats du monde 2019

by Lily Ermal 0

June 08th, 2019 Français

Le nageur brésilien Nicholas Santos a reçu une invitation spéciale de la part de la FINA pour participer aux Championnats du monde 2019, qui se dérouleront à Gwangju en Corée du Sud. Dans un communiqué transmis aux présidents des fédérations régionales du pays, la confédération brésilienne des sports aquatiques (CBDA) a informé le monde de la natation qu’elle allait accepter l’offre, et que Santos serait ajouté à l’équipe.

Le Brésil a sélectionné pour les championnats du monde ses 20 nageurs selon leurs résultats lors des épreuves olympiques. Santos, âgé de 39 ans, est un spécialiste du 50 m papillon, épreuve qui n’existe pas aux J.O, et n’a donc pas été sélectionné. Ceci malgré avoir nagé un temps de 22.77 aux Championnats du Brésil (Trophée Maria Lenk), soit la deuxième meilleure performance de l’année (il détient désormais la première).

2018-2019 LCM MEN 50 FLY

2Nicholas
SANTOS
BRA22.6005/11
3Oleg
KOSTIN
RUS22.7007/22
4Andrii
GOVOROV
UKR22.8007/21
4Michael
ANDREW
USA22.8007/22
View Top 46»

Cependant, en reconnaissant le fort potentiel de médaille de Santos (et certainement sa participation assidue aux événements majeurs de la FINA comme la Coupe du monde ou la Champions Swim Series), la FINA a contacté la CBDA par mail pour leur demander d’ajouter Santos à leur liste pour les Championnats du monde.

Le communiqué :

“Suite à l’excellence performance du nageur lors de la FINA Champions Swim Series 2019, la FINA a le plaisir d’inviter Mr. Santos à participer aux Championnats du monde de la FINA, qui se dérouleront à Gwangju en juillet 2019.

En conséquence, nous apprécierons considérablement que la CBDA inscrive Mr. Santos sur sa liste, en prenant compte, évidemment, des règles de la FINA concernant le nombre de nageurs qualifiés avec des temps A & B.

En vous remerciant.

Par ailleurs, nous avons pris note des conditions financières de Mr. Santos. Cependant, veuillez garder à l’esprit que des dispositions seront prises pour qu’il demeure avec le reste de la désignation brésilienne.”

La lettre est signé par Cornel Marculescu, le directeur exécutif de la FINA.

La CBDA, en expliquant sa décision, a déclaré qu’elle, “en raison de son affiliation à la FINA, tient la plus grande considération des décisions rendues (par la FINA), en s’efforçant toujours de respecter les résolutions et décisions publiées par celle-ci“.

La clé pour la CBDA est que le coût total de la participation de Santos sera entièrement pris en charge par la FINA et les sponsors de Santos. La CBDA est soumis à une pression financière extrême à la suite d’un scandale de corruption massive, qui s’est soldé par des accusations à l’encontre de Coarcy Nunes, qui était à la tête de la CBDA.

Pour faire de la place à Santos, la CBDA a dû ajuster sa liste : Gabriel Santos (aucun lien avec Nicholas Santos) s’est retiré de l’épreuve du 50 m nage libre, dans laquelle il était inscrit. La CBDA a indiqué que ce retrait était une coïncidence. Gabriel Santos se concentrera sur les séries du relais 4×100 m nage libre, qui tombe la même matinée que les séries du 50 m papillon. Les demi-finales du 50 m papillon tombent également en même temps que la finale du 4×100 m nage libre, et les Brésiliens ont une chance de médaille lors de ce relais.

Nicholas Santos a démontré que l’âge n’avait pas d’importance, en nageant ses meilleurs temps en 50 m papillon dans sa trentaine. Il a remporté l’argent dans cette épreuve lors des éditions 2015 et 2017 des Championnats du monde, qui s’ajoute à un total de 10 médailles lors des Championnats du monde en petit bassin.

Il a également gagné le 50 m papillon lors des 3 étapes de la Champions Swim Series 2019, qui s’est terminée le week-end dernier à Indianapolis. Il a nagé un temps de 23.01 à Guangzhou (Chine), 22.60 à Budapest (Hongrie) et 22.94 à Indianapolis (Etats-Unis). Son temps de Budapest, 22.60, est actuellement le record d’Amérique du Sud sur l’épreuve, et fait de lui le 3e nageur le plus rapide de l’Histoire sur 50 m papillon.

Il s’agit du premier cas rendu public dans lequel l’organe directeur tente d’influencer une sélection nationale. On avait déjà vu quelque chose de similaire en 2015 lorsque Marculescu avait déclaré “nous pouvons tout faire“, en faisant référence à l’invitation spéciale de Michael Phelps à participer aux Championnats du monde, même sans qualification.

Sélection brésilienne pour les Championnats du monde

COACHS

  • Paul Augusto – Corinthians
  • Fernando Vanzella – Sesi-SP
  • André Ferreira – Pinheiros
  • Sérgio Marques – Mines Tennis Club
  • Tiago Moreno – Pinheiros

In This Story

Leave a Reply

Want to take your swimfandom to the next level?

Subscribe to SwimSwam Magazine!