Les 8 étapes inoubliables d’un nageur

by Emma Franks 0

April 22nd, 2018 Français

L’auteur de l’article original en anglais, Olivier Poirier-Leroy, est un ancien nageur de niveau national basé à Victoria, en Colombie-Britannique. En nourrissant sa passion pour la natation, il a développé YourSwimBook, un journal de bord efficace et un guide d’établissement d’objectifs spécialement conçu pour les nageurs.

Pendant votre carrière, vous allez expérimenter des émotions très variées. Vous allez apprendre à défier vos propres limites, comment vous fixer des objectifs, et comment aller au-delà de vos propres attentes (qui souvent, dépassent déjà l’entendement!). Vous allez également vivre une série de « premières fois », un ensemble de rites de passage que tous les nageurs ont en commun.

Vous allez avoir des souvenirs qui resteront dans votre mémoire même après avoir mis votre maillot de bain au placard.

Voici 8 étapes inoubliables dans la carrière d’un nageur :

UN : Votre premier amour

L’amour vous tombe dessus par hasard. La personne qui vous émeut fait partie d’un autre groupe, nage dans une autre ligne d’eau ou n’apparaît que les jours de compétition. C’est souvent un amour d’adolescent mais il est réel et fort. Vous essayez d’aller plus vite qu’elle dans la ligne d’à côté, vous mettez votre sac près du sien et vous vous arrangez pour vous asseoir à côté d’elle dans l’autocar.

DEUX : Le premier « road trip » avec votre équipe

Je n’oublierai jamais le mien. Nous étions tous dans un bus et on pouvait voir par les fenêtres les prairies dans leur manteau hivernal. J’avais la possibilité d’acheter toute la nourriture qui me faisait plaisir grâce à l’argent de poche que ma mère m’avait donné. Par conséquent, je me suis gavé de strudels à la cerise et de soda. Comme ça m’a rendu malade, les accompagnateurs se sont occupés de mes repas pendant le reste du week-end. Je leur en suis reconnaissant parce que grâce à eux, j’ai pu donner le meilleur de moi-même en nageant.

TROIS : Faire une course de relais dans une piscine comble

La chair de poule. Une grande quantité d’adrénaline. La possibilité de nager comme un Dieu devant une foule immense. C’est pour ça qu’on s’entraîne pendant de nombreuses heures, c’est ce à quoi on rêve à la place d’être pleinement concentré sur ses devoirs, c’est ce qu’on visualise tous les soirs avant de s’endormir.

QUATRE : La première grande compétition

La musique très forte et agressive pendant l’échauffement. On peut apercevoir les nageurs que l’on voit sur les sites et dans les magazines de natation. Les grandes compétitions offrent leur lot de découvertes pour un jeune nageur : une salle réservée à la préparation, les médias, des tables de massage… Profitez bien de tout ça. Idéalement, ce format de compétition devra faire partie de votre routine.

CINQ : La performance parfaite

Cette course que l’on mène sans effort. Le plongeon et la course sont parfaits, rien à redire.  C’est exactement ce qu’on attend après avoir travaillé si dur. Plus tard, quand vous repensez à ce moment avec nostalgie, vous avez l’impression que vous étiez dans un autre monde, que vous avez eu beaucoup de chance. Mais vous n’oubliez jamais la sensation de satisfaction intense que vous avez ressentie.

SIX : La première disqualification

Même si ce n’est pas un moment de pur bonheur parce que vous ne pouvez plus remporter la médaille dont vous rêviez, être disqualifié est une étape nécessaire pour devenir un meilleur nageur et faire encore plus attention aux règles. De plus, cette expérience vous aide à mieux comprendre pourquoi votre entraîneur passe beaucoup de temps à expliquer des détails techniques qui vous paraissaient anodins.

SEPT : Être en compétition contre son idole

Le champion de votre groupe d’âge, celui qui a le record mondial ou peut-être un champion olympique. Le jour où le nageur qui vous a toujours impressionné se trouve dans la ligne d’eau à côté de la vôtre. Ce moment peut être intimidant mais il est également source d’une grande satisfaction, c’est exactement ce que vous méritez, une expérience qui prouve que ,vous aussi, vous avez assez d’envergure pour nager à côté de quelqu’un qui a un tél niveau.

HUIT : La première fois qu’on passe un certain temps hors des bassins

Les raisons pour lesquelles on s’éloigne des bassins sont variées et parfois compliquées. Qu’on soit blessé, en train de faire un burn-out ou qu’on ait envie d’avoir une vie sociale plus développée, cette première fois mêle douceur et amertume. Bien sûr, le fait de se lever à 5h07 paniqué pour se rendre compte que finalement il ne faut pas aller à la piscine pour s’entraîner est un soulagement. Mais une fois que vous vous êtes un peu habitué à cette nouvelle vie, vous repensez à vos amis qui continuent de donner le meilleur d’eux-mêmes dans les lignes d’eau, vous repensez aux blagues entre nageurs et à la fraternité qui lie une équipe pour atteindre un niveau d’excellence. Le sport commence à vous manquer, parfois cruellement.

Peu importe le nombre de mois ou d’années que vous avez passés hors des bassins, inévitablement, un jour, vous vous y retrouverez à nouveau. Pour certains, c’est pour être entraîneur, pour d’autres, c’est pour accompagner leurs enfants ou pour, tout simplement, apprécier pleinement le fait de nager à nouveau. Pendant ces moments-là, vous comprendrez que l’esprit du sport ne vous a jamais vraiment quitté.

 

 

Leave a Reply

Don't want to miss anything?

Subscribe to our newsletter and receive our latest updates!