Vladislav Grinev détrône #KINGKYLE, record de Russie sur 100 nl

by Clement Secchi 0

April 11th, 2019 Français

Championnats de natation de Russie 2019

Après avoir lancé le relais 4×100 nage libre de Moscou en 47.56 lundi, Vladislav Grinev a nagé encore plus vite en individuel lors de la demi-finale du 100 nage libre. Le nageur de 22 ans s’est qualifié pour la finale avec le meilleur temps, 47.43, nouveau record de Russie, l’ancien était détenu depuis 2009 par Andrey Grechin en 47.59 quand ce dernier avait seulement 21 ans. Cette performance réduit à 19 le nombre de records de Russie datant de l’époque des combinaisons en polyuréthane entre 2008 et 2009. La Russie reste quand même la nation avec le plus de records datant de cette époque.

L’ancien record de Grechin avait été établit dans la même piscine à Moscou, aussi en demi-finale des championnats de Russie. Il était plus lent en finale mais avait gagné le titre en 47.98.

Comparaison des temps :

  • Grechin 2009 : 23.14/24.45 = 47.59
  • Grinev 2019 : 22.76/24.67 = 47.43

Grinev est parti bien plus vite que lorsque que Grechin a établi le record, mais Grechin était revenu plus vite – ce qui était la tendance pendant l’époque des super-combinaisons. Après cette époque Grechin n’était généralement pas aussi fort sur le retour.

L’ancien meilleur temps de Grinev était de 48.36 aux championnats d’Europe à Glasgow l’été dernier où il a pris la 4ème place. Avant 2018 il avait uniquement nagé 49.55. Il est maintenant le 11ème meilleur nageur de l’histoire au 100 nage libre et devance Kyle Chalmers et son temps de 47.48 des championnats Australiens il y a quelques jours, qui était la meilleure performance mondiale de l’année. Evgeny Rylov était le 2ème qualifié en 48.56 suivis par Vladimir Morozov en 48.58 et le jeune Kliment Kolesnikov en 48.64.

2018-2019 LCM MEN 100 FREE

2Kyle
CHALMERS
AUS47.4804/08
3Marcelo
CHIERIGHINI
BRA47.6804/18
4Caeleb
DRESSEL
USA47.8605/19
5Duncan
SCOTT
GBR47.8704/18
View Top 27»

 

La performance de Grinev fait partie d’un des deux records de Russie battus lors de la deuxième journée de compétition. Le premier s’est produit un peu plus tôt dans la session quand Veronika Andrusenko (de naissance Veronika Popova) a nagé 4.06.01 au 400 nage libre en finale. Elle a battu le record de Anna Egorova (nageuse de Philippe Lucas qui s’entraîne à Montpellier) de deux centièmes, établit l’été dernier à Glasgow aux championnats d’Europe. Egorova a terminée deuxième en 4.06.79, en dessous du temps de sélection pour les championnats du monde. L’ancien meilleur temps de Andrusenko était de 4.06.40 aux championnats du monde à Budapest en 2017. Cette performance s’est déroulée deux heures avant la finale du 100 nage libre où Andrusenko a terminé deuxième en 54.89, presque une seconde plus rapide que son meilleur temps.

Dans la finale la plus relevée de la soirée, le 100m dos messieurs, Rylov s’est imposé en 52.89 devant  Kolesnikow (53.03) et Grigory Tarasevich (53.29). Rylov est la superstar russe en devenir : cela marque son 5ème titre de champion de Russie d’affilé au 100 dos.  Sa spécialité, le 200 dos est à venir dans les prochains jours.

L’autre événement de la soirée est venu sur le 200 brasse. Anton Chupkov, suivi par quatre autres Russes sous le standard de qualification, s’est imposé en 2.07.00. A seulement deux dixièmes de son record d’Europe, c’est la 3ème meilleure performance de tous les temps.

Top 5 performances dans l’histoire, 200 brasse messieurs :

Chupkov sera rejoint en Corée aux championnats du monde par Alexander Palatov, deuxième en 2:08.70. Son meilleur temps datait de 2016 en 2:10.45. Le Russe de 23 ans n’avait pas pris part aux compétitions pendant une année entre 2017 jusqu’en novembre 2018, mais s’est amélioré de deux secondes lors de sa première compétition en grand bassin après 19 mois. Ilya Khomenko a pris la troisième place en 2:08.72, suivi par le récent champion du monde petit bassin Kiril Prigoda en 2:09.05.

D’autres gagnants lors de la seconde journée :

  • Svetlana Chimrova, la détentrice du record de Russie sur le 200 papillon, ne s’est pas qualifiée avec un temps de 2:10.44, à deux secondes du standard pour les mondiaux et trois de son meilleur temps. Elle devra se reposer sur un repêchage pour aller à Gwangju cet été.
  • Dans la finale du 200 dos dames deux nageuses ont nagé en dessous du standard pour Gwangju. L’adolescente Anastasia Avdeeva a gagné en 2:09.89 devant Daria K. Ustinova (2:10.30) seulement neuf centièmes en dessous du standard.
  • Maria Kameneva a remporté le 100 nl en 53.80 – à deux dixièmes de son record de Russie. Suivie par Andrusenko comme mentionné plus tôt. Andrusenko, en 54.89, est une demi seconde au-dessus du standard.
  • Ilya Drunzhinin, pour la première fois depuis les Jeux Olympiques de Rio est descendu sous les 15 minutes pour gagner la finale en 14:59.86. Il est le seul nageur en dessous du temps de sélection et 12 secondes devant le deuxième.

 

 

 

In This Story

Leave a Reply

Want to take your swimfandom to the next level?

Subscribe to SwimSwam Magazine!