Top 5 performances du 1er jour – FINA Champions Swim Series Indianapolis

by Clement Secchi 0

June 01st, 2019 Français

FINA CHAMPIONS SWIM SERIES 2019 #3 – INDIANAPOLIS

Lors de la soirée d’ouverture de la dernière étape de la FINA Champions Series dans le IUPUI Natatorium, des triplés au total sur les séries et des nouvelles meilleures performances mondiales sont les éclats de la soirée du vendredi soir. Voici les 5 meilleures performances de la première soirée à Indianapolis.

  1. Deux ans après, Lilly King l’emporte sur Yulia Efimova à deux reprises- après deux ans sans confrontation entre l’américaine et la russe et leurs tensions bien connues, la diplômée de Indiana University a vaincu la russe deux fois. Pour le premier plongeon côte à côte depuis les Mondiaux de 2017, King est partie en trombe sur le premier 50. Efimova, renommée pour son puissant retour n’a pas déçue et est revenue à la hauteur de King dans la deuxième partie de la course mais elle n’a pas réussi même avec un super finish à toucher devant King. King a établi un nouveau meilleur temps personnel en 2:21.39, Efimova finit 2 petits dixièmes derrière. Plus tard dans la soirée, King a répété l’histoire en nageant le 9ème temps au 50 brasse de tous les temps, nouvelle meilleure performance mondiale en 29.63. A Budapest, Efimova a remporté toutes les épreuves de brasse. Demain elle aura une dernière chance pour remporter une épreuve, le 100 brasse. Sur le 100 brasse les deux nageuses ont nagé 1.05 cette saison.
    Lilly King By Jack Spitser

    2018-2019 LCM WOMEN 50 BREAST

    LillyUSA
    KING
    05/31
    29.63
    2Yuliya
    EFIMOVA
    RUS29.9305/31
    3Benedetta
    PILATO
    ITA29.9807/27
    4Martina
    CARRARO
    ITA30.2307/27
    5Alia
    ATKINSON
    JAM30.3108/17
    View Top 27»
  2. Sarah Sjostrom double la mise- Avec au total 11 victoires sur les séries, la Suédoise a de nouveau remporté le 100 papillon et le 100 nage libre pour la troisième fois et cette fois-ci à Indianapolis. Sur le 100 papillon Sjostrom a été dominante du début à la fin, meilleure performance mondiale à la clé en 56.42. Depuis le premier stop de la séries à Guangzhou, Sjostrom n’a cessé de s’améliorer nageant 57.16, 56,78 et ce soir 56.42. Sur le 100 nage libre la bataille s’annonçait plus compliquée avec des cas d’or comme Pernille Blume, Ranomi Kromowidjojo et Penny Oleksiak. Mais Sjostrom a touché en premier en 52.97, elle est suivie par Blume en 53.68, Kromowidjojo en 53.72 et la canadienne Oleksiak en 54.22. Sur le 100 nage libre par rapport aux autres stops Sjostrom est restée dans une marge de 2 dixièmes (52.82, 53.03, 52.97).                                          

    2018-2019 LCM WOMEN 100 FLY

    2Sarah
    SJOSTROM
    SWE56.207/22
    3Emma
    McKEON
    AUS56.6104/22
    4Marie
    WATTEL
    FRA57.0007/21
    5Brianna
    THROSSELL
    AUS57.0207/21
    View Top 26»
  3. Le Bresilien Nicholas Santos a remporté sa troisième victoire sur 50 papillon- Le vétéran de 39 ans continue de nager avec une forme Olympique. Santos a sécurisé la victoire face au jeune de 20 ans Michael Andrew (23.11) et au recordman du monde de la distance Andrii Govorov (23.14). Santos a nagé pour la deuxième fois sous les 23 secondes en 22.94. A Guangzhou il avait nagé 23.01 et à Budapest 22.60 (record de l’Amérique du Sud).
  4. Margherita Panziera 2-0 contre Katinka Hosszu sur 200 dos- L’italienne a battu la Hongroise pour la deuxième fois dans la séries dans une course palpitante. La paire ajoutée à Kylie Masse s’est battue jusque dans les derniers mètres pour finir devant Masse. Panziera dans les derniers mètres a creusé un petit écart qui lui a permis de remporter l’épreuve en 2:06.64 devant Hosszu en 2:06.94. A Budapest Panziera s’était imposée en 2:06.41, deux secondes devant Hosszu. Cette fois-ci Hosszu était bien plus proche de passer devant Panziera, l’actuelle meilleure performeuse de la distance en 2:05.72.
  5. Vladimir Morozov a tenu Michael Andrew sur 50 nage libre- après avoir remporté l’argent et le bronze derrière le Britannique Ben Proud, le Russe a finalement remporté sa première course de la séries. Andrew a semblé prendre le dessus sur Morozov aux 30 mètres mais Morozov n’a pas lâché et a vite devancé l’Américain pour toucher vainqueur en 21.65. Son temps est à un dixième de son meilleur temps de la saison, #4 temps mondial.

In This Story

Leave a Reply

Want to take your swimfandom to the next level?

Subscribe to SwimSwam Magazine!