Nagez plus vite tout en étant un exemple pour son équipe

by Emma Franks 0

November 06th, 2017 Français

L’auteur de l’article original en anglais, Olivier Poirier-Leroyest un ancien nageur de niveau national basé à Victoria, en Colombie-Britannique. En nourrissant sa passion pour la natation, il a développé YourSwimBook, un puissant journal de bord et un guide d’établissement d’objectifs spécialement conçu pour les nageurs.

“On a tous eu un élément toxique dans son équipe. Celui qui arrive en retard, qui fait seulement la moitié de l’échauffement et qui disparaît pendant une demi-heure quand il va au toilette. C’est aussi celui qui réussit à trouver assez de souffle pour le gaspiller en se plaignant pendant une course.

Pendant ma carrière de nageur, j’en ai vus quelques uns comme celui-ci. Pourtant, il est clair que ces personnes n’ont aucune envie d’être là. Il ne faut surtout pas négliger l’influence toxique qu’elles peuvent avoir sur le reste de l’équipe. Elles peuvent réellement faire ressentir moins d’enthousiasme à tout un groupe.”

COMMENT NE PAS DEVENIR CE NAGEUR TOXIQUE?

Pensez à votre mission

Quels sont les buts de l’équipe pour la saison ? Quels buts peut-on se fixer pour la prochaine ? Et quels sont les objectifs quotidiens pour le groupe ?

Les objectifs individuels sont importants mais quand l’équipe est réunie pour une cause commune, un esprit de cohésion et une immense envie d’aller de l’avant émergent. L’éveil du nageur qui poursuit un but d’excellence est fort mais on ne peut pas arrêter l’éveil de tout un groupe de nageurs qui poursuit un seul et même but.

 « Notre pouvoir en tant qu’individu est multiplié quand on se réunit avec les membres de notre famille, de notre équipe et de notre communauté qui poursuivent les mêmes objectifs », Susan Scott.

Menez votre équipe en donnant l’exemple

Ceux qui sont les meilleurs meneurs dans un groupe, sont aussi ceux qui donnent l’exemple. Ils plongent tête baissée dans les courses difficiles, ils sont volontaires pour descendre les drapeaux après un entraînement, ils attendent dans l’eau après une longue course et  soutiennent chaque membre de l’équipe jusqu’à la fin de l’épreuve.

Donner le bon exemple est plus puissant que n’importe quels mots.

« On peut changer le monde avec des exemples, pas avec des opinions », Paolo Coelho

Votre positivisme est contagieux

On aime penser qu’on n’est pas influençable, que le mauvais jour de quelqu’un d’autre n’aura aucun effet négatif sur nous, que le nageur qui se plaint dans notre ligne n’aura aucune conséquence sur notre moral (quoique pour certaines personnes, et je suis ainsi, c’est le contraire. Entendre les autres membres de l’équipe se plaindre et lutter pendant une course difficile me motivent à faire encore plus d’efforts). On a aussi tendance à croire que ce qui se passe dans notre cercle social en-dehors des bassins ne nous atteint pas.

Mais la « contagion émotionnelle » existe, que les émotions soient positives ou négatives. Des études ont même prouvé que cette « contagion émotionnelle » peut également se faire via les réseaux sociaux. Les utilisateurs de Facebook publient des choses positives quand ils lisent de bonnes nouvelles et le contraire quand ils en lisent de mauvaises.

Vous devez toujours faire un effort pour être positif et transmettre votre énergie pendant les entraînements.

« Votre enthousiasme sera contagieux, stimulant et attirant pour les autres. Ils vous adoreront pour cela. Ils vous soutiendront », Norman Vincent Peale.

Célébrez toutes les victoires, même les petites

Pour maintenir une certaine motivation et une forte croyance en la cause commune, il faut sans cesse mentionner les progrès faits. En d’autres mots, il faut reconnaître et célébrer les petites victoires.

Les observer permet de maintenir un certain enthousiasme vers la tâche à effectuer : le groupe était présent à 95% cette semaine ; aucun entraînement du matin n’a été raté… Toutes ces petites choses valent la peine d’être mentionnées et reconnues.

« 5 petites victoires par jour, c’est 1 850 victoires en 12 mois. La régularité cultive la maîtrise », Robin Sharma.

 

Le « YourSwimBook »

Le « YourSwimBook » est un journal et un guide pour atteindre les buts fixés. Il a été spécialement conçu pour les nageurs de compétition. Il contient notamment un journal pour 10 mois, une partie pour les objectifs et des évaluations mensuelles à compléter avec votre entraîneur.

Recevez gratuitement par e-mail la newsletter hebdomadaire en anglais du YourSwimBook et recevez des astuces pour toujours rester motivé: Je m’inscris

Leave a Reply

Be the First to Comment!

wpDiscuz