Lara Grangeon décroche son ticket pour les JO de Tokyo, pas Aurélie Muller

by Lily Ermal 0

July 16th, 2019 Français

CHAMPIONNATS DU MONDE 2019 – EAU LIBRE

  • 13-19 juillet, 2019
  • Yeosu Expo Ocean Park, Corée du Sud
  • Resultats

La course du 10 km Dames en eau libre, servant d’épreuve qualificative pour les JO 2020, était très attendue lors de ces championnats du monde 2019. L’épreuve a permis à 10 nageuses de 8 nationalités différentes de décrocher le précieux ticket pour Tokyo (une deuxième épreuve qualificative se déroulera plus tard à Fukuoka au Japon).

C’est la Chinoise Xin Xin qui s’est imposé, devant l’Américaine Haley Anderson. Xin Xin devient la première Chinoise à être sacrée championne du monde du 10 km en eau libre. L’Italienne Rachele Bruni décroche le bronze à seulement 10 centièmes de la Française Lara Grangeon. Cette dernière réalise une superbe performance en se classant donc 4e et en se qualifiant pour les JO 2020.

C’est une reconversion réussie pour Lara Grangeon, qui, depuis 2016, a choisi de se concentrer sur la natation en eau libre après avoir commencé sa carrière en piscine. Spécialiste des épreuves de 4 nages et du 200 m papillon, elle détient toujours le record de France du 400 m 4 nages en petit bassin en 4:27.31. L’eau libre semble plutôt lui réussir, puisqu’après avoir décroché le bronze aux championnats d’Europe 2018 sur 25km, elle défendra les couleurs de la France sur l’épreuve olympique (10km) l’année prochaine à Tokyo.

A l’issu de la course, elle s’est dit être très contente “ les premiers tours se sont déroulés comme je l’avais prévu mais après ça s’est un peu emballé. Je n’arrivais plus à nager mais je me suis concentrée pour aller jusqu’au bout. J’essayais toujours de nager aux avant-postes car je n’aime pas prendre de coups et je n’aime pas en donner ” (propos recueillis sur le site de la Fédération Française de Natation)

La Française Aurélie Muller, double championne du monde en titre, termine 11e et échoue à 10 centièmes de la qualification pour Tokyo. Celle-ci s’est dit être déçue mais n’avoir aucun regret ” J’ai fait ma course. J’ai fait ce que j’ai voulu faire. J’ai fait des choix, je les assume complètement mais c’est vrai qu’à la fin ça ne fonctionne pas. Je perds quand même ma qualification olympique, c’est compliqué.”

Dans la fin de sa course, Muller aurait été gênée par l’Italienne Rachele Bruni. “Dans le chenal, j’ai été gênée par l’Italienne, elle me monte vraiment dessus, est-ce que cela va faire office ou pas, après c’est 1 centième donc voilà … c’est pour ne pas avoir de regret ” a déclaré Aurélie Muller ( FFN). Le staff français a porté réclamation pour geste antisportif mais n’a pas obtenu gain de cause.

La 10e position, dernière place qualificative, a été remporté par la Néerlandaise Sharon Van Rouwendaal, Championne olympique 2016, qui aura l’opportunité de défendre son titre l’année prochaine au Japon.

A noter que les nageuses qualifiées pour les JO via cette course empêchent leurs coéquipières de se qualifier via la 2e course qualificative qui se déroulera à Fukuoka en 2020. En effet, les pays ne peuvent pas ajouter un 2e représentant via la 2e épreuve qualificative.

Résultat en demi teinte pour le clan français, puisque sur ses deux nageuses en lice, une seule ira à Tokyo.

Résultats du 10 km en eau libre DAMES / Nageuses qualifiées pour les JO 2020 sur 10 KM en eau libre

QUALIFIEES
Temps
1 Xin Xin Chine 1:54:47.20
2 Haley Anderson USA +.90
3 Rachele Bruni Italie +2.70
4 Lara Grangeon France +2.80
5 Ana Marcela Cunha Brésil +3.30
6 Ashley Twichell USA +3.30
7 Kareena Lee Australie +3.30
8 Finnia Wunram Allemagne +3.50
9 Leonie Beck Allemagne +3.80
10 Sharon van Rouwendaal Pays-Bas +3.90

Pays qui ont complété leur qualification pour les JO 2020 sur 10 km DAMES en eau libre :

Pays ayant 2 qualifiées
USA Haley Anderson, Ashley Twichell
Allemagne Finnia WunramLeonie Beck
Pays ayant 1 seule qualifiée (et qui ne peuvent pas en avoir d’autres)
Australie Kareena Lee
Brésil Ana Marcela Cunha
Chine Xin Xin
France Lara Grangeon
Italie Rachele Bruni
Pays-Bas Sharon van Rouwendaal

 

In This Story

Leave a Reply

Want to take your swimfandom to the next level?

Subscribe to SwimSwam Magazine!