Florent Manaudou de retour en compétition à Rome

by Lily Ermal 0

June 13th, 2019 Français

Le champion Olympique 2012 Florent Manaudou fera son grand retour en compétition lors du prochain trophée Sette Colli, à Rome, qui se déroulera du 21 au 23 juin à la piscine du Foro Italico (hôte des Championnats du monde 2009).

L’annonce du retour de Manaudou vient directement de la Fédération italienne de natation, dans un post sur Facebook :

Florent Manaudou is back….Roma, 21-23 Giugno Internazionali d'Italia – 56° Trofeo Sette Colli

Posted by Federazione Italiana Nuoto on Tuesday, June 11, 2019

Désormais âgé de 28 ans, Manaudou avait pris du recul par rapport à son intense programme d’entraînement après les Jeux olympiques de 2016. Il avait, à cette occasion, remporté l’argent lors du 50 m nage libre et du relais 4 × 100 m nage libre. Il s’est reconverti dans le handball, en jouant avec l’équipe d’Aix-en-Provence (en quatrième division), et son avenir en natation est resté en suspens pendant ces quelques années. Il est cependant resté actif dans ce domaine, en ayant un rôle de consultant lors des Championnats du monde 2017 et des Championnats d’Europe 2018.

En mars 2019, il a annoncé son grand retour dans les bassins, s’entrainant cette fois-ci avec l’équipe d’Energy Standard de l’International Swimming League sous la direction de James Gibson, pour voir ce qu’il pourrait faire aux Jeux olympiques de Tokyo.

Avant de prendre sa retraite (éphémère) en 2016, Manaudou était largement considéré comme l’un des meilleurs sprinteurs du monde. Il a surpris tout le monde en devançant le champion Olympique en titre Cesar Cielo en remportant l’or lors du 50 m nage libre aux J.O 2012 à Londres, et a dominé la discipline pendant les quatre années suivantes.

Le Français a remporté 4 médailles d’or aux Championnats d’Europe 2014, 3 aux Championnats du monde en petit bassin 2014 (avec notamment des records du monde sur le 50 m nage libre et 50 m dos qui n’ont toujours pas été battus à ce jour), ainsi que 3 médailles d’or lors des Championnats du monde 2015 (2 en individuel, lors du 50 m nage libre et 50 m papillon).

A Rio, en 2016, c’est l’Américain Anthony Ervin qui a surpris Manaudou en décrochant la médaille d’or, laissant le Français, champion Olympique en titre, se contenter de l’argent.

Le Trophée Sette Colli (grand bassin) sera un bon test pour Manaudou pour son retour, puisqu’il accueille généralement un très grand nombre de nageurs de très haut niveau. L’année dernière, Ben Proud a établi un nouveau record du Commonwealth en 50 m nage libre (21.16), et Andrii Govorov a battu le record du monde du 50 m papillon en 22.27, les deux épreuves de prédilection de Manaudou.

Les meilleurs temps personnels de Manaudou en grand bassin

  • 50 m nage libre – 21.19 (5e meilleure performance de l’Histoire)
  • 100 m nage libre – 47.98
  • 50 m dos – 24.77
  • 50 m brasse – 27.66
  • 50 m papillon – 22.84

Les meilleurs temps personnels de Manaudou en petit bassin

  • 50 m nage libre – 20.26 (Record du monde)
  • 100 m nage libre – 45.04 (3e meilleure performance de l’Histoire)
  • 50 m dos – 22.22 (Record du monde)
  • 100 m dos – 50.35
  • 50 m brasse – 26.11
  • 50 m papillon – 22.09 (6e meilleure performance de l’Histoire)
  • 100 m papillon – 50.95
  • 100 m 4 nages – 50.96 (7e meilleure performance de l’Histoire)

In This Story

Leave a Reply

Want to take your swimfandom to the next level?

Subscribe to SwimSwam Magazine!