Comment se rendre plus facile à entraîner

Nous avons tous eu ce nageur dans notre équipe ou dans notre groupe. Celui qui se dispute avec l’entraîneur dès qu’il ou elle écrit le programme sur le tableau. Celui qui fait la grimace quand on demande au groupe de faire quelque chose de difficile. Celui qui pleurniche et se plaint. Si tu nages assez longtemps il est certain que tu seras en tandem avec ce nageur à un moment ou à un autre.

Quelques-uns sont plus subtils dans leur approche. Ils grimacent, ils ronchonnent, et ils résistent passivement en sabotant les séries et en ignorant les instructions. D’autres sont beaucoup plus vocaux et arrêtent toute la piscine pendant qu’ils se crient dessus avec l’entraîneur.

On est humains. Parfois on peut être ingrats et insensibles à l’aide que ceux proches de nous essaient de nous fournir. On prend les choses de manière trop personnelle, on se laisse débordés par nos émotions. Au mieux on se laisse aller à une lente passivité ; au pire on sort de nos gonds.

A l’autre extrémité il y a l’athlète qui est facile à coacher. En général ce nageur a les caractéristiques suivantes :

  • Ecoute les critiques sans s’en offenser
  • Travaille pour l’équipe. N’a pas une mentalité individualiste.
  • Assume ses performances.
  • Montre un certain sang-froid devant les difficultés, à l’entraînement et en compétition.

Voici 5 astuces pour être plus facile à entraîner :

1. Sois humble

Ton entraîneur est ton guide sur le chemin de la natation en compétition. Sois assez humble pour te rendre compte que tu as encore des choses à apprendre, et que tu ne réaliseras pas tes objectifs tout seul. Dire que nous savons tout faire ou que nous savons mieux faire nous ferme la porte à l’apprentissage.

2. Sois attentif

Regarder ton entraîneur et écouter ce qu’il dit, non pas juste entendre les mots qui sortent de sa bouche, est la meilleure façon de se concentrer. Si tu regardes tes pieds, joue avec tes lunettes, ou t’attardes sur un détail physique d’un de tes camarades au lieu de faire attention à ton entraîneur, tu rates le contexte de l’entraînement.

3. Sois ouvert

Pour les nageurs qui marchent à l’affectif, la critique peut être difficile à accepter. Si ton entraîneur te donne des conseils pour t’améliorer ou des idées de choses à travailler, ne les perçois par comme un affront personnel. Si ton entraîneur ne peut pas te donner d’instructions sans que le message soit perdu dans un océan de rage indigne, alors ses astuces seront perdues.

Sois capable d’écoute sans juger, car à partir du moment où tu juges, tu as déjà oublié les conseils de l’entraîner. Ecouter ce qu’il dit et non comment il le dit, peut être utile dans ce contexte.

4. Sois courageux

Accepte le changement : pour essayer de nouvelles choses, pour sortir de ta zone de confort, et pour laisser aller. Beaucoup d’athlètes pensent que résister au coaching leur permet de garder le contrôle sur leur carrière ; ils pensent que se sont eux qui prennent les décisions.

Bien que je comprenne l’inquiétude que puisse ressentir un athlète à l’idée de travailler avec un entraîner « vert », insister sur des garanties est simplement une autre manière de ne pas faire face à ses responsabilités. Abandonner le contrôle et se laisser aller dans l’inconnu requière confiance et courage.

5. Sois communicatif

Si quelque chose t’ennuie parles-en à ton entraîneur. Quand tu penses que ton entraîner ne t’apporte pas ce que tu attends de lui et que tu ne dis rien, tu te surprends à grimacer de sarcasme, à ne plus l’écouter et à te plaindre.

Non seulement cela ne t’aide pas, ça nuit aussi à la culture de l’équipe, et cela réduit ta capacité à être entraîné. Assieds-toi avec ton entraîneur et expose calmement tes inquiétudes.

 

L’auteur de l’article original, Olivier Poirier-Leroy, est un ancien nageur de niveau national basé à Victoria, en Colombie-Britannique. En nourrissant sa passion pour la natation, il a développé YourSwimBook, un puissant journal de bord et un guide d’établissement d’objectifs spécialement conçu pour les nageurs.

Leave a Reply

Be the First to Comment!

wpDiscuz