Saint-Raphaël 2018 : Mehdy Metella « Énormément d’envie »

by Anne Lepesant FR 0

May 21st, 2018 Français

Recueilli à Saint-Raphaël par Jonathan Cohen de la Fédération Française de Natation

Alors qu’il a vécu une saison compliquée, tronquée par une blessure, Mehdy Metella espère décrocher sa qualification pour les Euro de Glasgow (3-12 août) sur 100 m nage libre et 100 m papillon. De nouveau affûté, le Guyanais compte bien marquer les esprits et confirmer son statut de tête d’affiche de la natation tricolore.

Comment as-tu vécu cette saison tronquée en raison de ta blessure ?

Je vais bien. La reprise a été agitée parce que je débordais d’envie, mais mon cerveau était absent et je nageais sans réfléchir. Je reprends le fil de mes objectifs et je prends de nouveau du plaisir dans l’eau.

Qu’est-ce qui a été le plus difficile ?

Je me suis arrêté pendant deux mois et j’ai repris avec énormément d’envie. Je n’ai jamais abandonné mon objectif de qualification pour les championnats d’Europe et lorsque j’ai vu que je pouvais viser des podiums, j’ai gaspillé beaucoup d’énergie. Pendant deux ou trois semaines, c’était compliqué mais ensuite j’ai réussi à canaliser tout cela.

Pendant ta blessure, as-tu continué à t’entretenir physiquement ?

J’ai fait beaucoup trop de musculation (rires). Quand j’ai repris les jambes, ça m’a fait bizarre.

Ces séances de musculation ont-elles eu un effet sur la balance ?

J’ai pris beaucoup de poids ! J’avais du mal à gérer tout ça. Je suis passé de 97 à 103 kilos. C’est énorme ! Mais j’ai désormais retrouvé mon poids de forme.

Quels sont tes objectifs cette semaine ?

J’espère me qualifier sur le 100 m papillon et le 100 m nage libre. L’objectif est toujours de nager vite aussi bien le matin que le soir. Ils ont mis des critères et je vais tenter de les remplir sans me poser de questions.

As-tu des chronos en tête ?

Je n’ai aucune idée de ce que je vaux chronométriquement mais je me suis entraîné très dur et j’espère que ça va porter ses fruits.

Aimes-tu toujours autant nager le 100 m nage libre et le 100 m papillon ?

Bien sûr, c’est un réel plaisir. J’aurais souhaité décrocher une médaille à Budapest sur 100 m papillon et c’est l’objectif des Euro de Glasgow cet été.

In This Story

Leave a Reply

Don't want to miss anything?

Subscribe to our newsletter and receive our latest updates!