Que faire quand votre enfant-nageur est blessé ?

by Emma Franks 0

January 11th, 2018 Français

Témoignage de Elizabeth Wickham

La grande compétition arrive à grand pas et votre petit nageur a travaillé dur et est enfin prêt, mais quelque chose d’inattendu arrive : une entorse de la cheville ou une blessure à l’épaule qui est extrêmement douloureuse. Peut-être qu’il a été touché à la tête pendant l’entraînement, dans tous les cas, depuis, il se plaint de maux de tête.

En tant que parent de nageur, c’est le moment de gérer un grand moment de frustration. Maintenant que, moi-même, je souffre d’une blessure et que je ne peux pas nager pour les Masters, je comprends combien c’est décourageant quand son niveau normal d’activité est réduit.

Voici 6 astuces que les parents peuvent adopter pour aider leur enfant jusqu’à la guérison.

UN

Trouver un bon médecin

Plutôt que d’attendre, plutôt que de se demander ce qu’il a, il faut voir un médecin pour avoir un diagnostique. N’hésitez pas à demander des recommandations autour de vous : entraîneur, amis…

DEUX

Ne pas s’appesantir sur la blessure

Elle est déjà si encombrante dans la vie de votre enfant qui adore nager ! De plus, ses amis sont tous dans l’équipe ; il peut se sentir exclu et blessé  de ne pas être à la piscine avec eux. Essayez de trouver d’autres activités et pensez à autre chose. Profitez de ce temps libre pour faire tout ce que vous n’aviez pas eu le temps de faire jusque là : allez au cinéma, au zoo, retrouvez des amis.

TROIS

Relativiser

C’est très facile de ne penser qu’à la compétition que l’on va rater pour cause de blessure, mais il faut prendre de la distance et relativiser. Si votre enfant souffre de ne pas nager, rappelez-lui qu’il est beaucoup plus qu’un nageur, il est également une personne qui a de nombreuses qualités et compétences.

QUATRE

 Analyser les conseils du médecin et de l’entraîneur

Vous pouvez vous retrouver à avoir des conseils contradictoires. Le médecin peut vouloir que votre enfant soit en-dehors d’une piscine pendant des semaines alors que l’entraîneur, et surtout votre enfant nageur, voudraient revenir aux entraînements plus tôt.

En tant que parent, c’est à vous que revient la décision. Ça peut être une opportunité de travailler ses faiblesses. Dans tous les cas, vous pouvez parler à l’entraîneur et au médecin pour trouver le meilleur plan d’action.

CINQ

Soigner le corps et l’esprit

Si votre petit nageur souffre psychologiquement de sa blessure et du fait qu’il ne peut plus nager pendant un long moment, n’hésitez pas à voir un psychologue. Une blessure peut affecter plus qu’on ne le croit.

SIX

Soyez patient

Ne soyez pas stressé par la blessure de votre enfant. Ce dernier est déjà mal, ce ne serait pas lui rendre service de lui transmettre votre stress. Montrez-vous calme et patient. Cette attitude sera bénéfique pour votre enfant.

Et vous ? Est-ce que votre enfant a eu une blessure qui l’a empêché de nager pendant un certain temps ? Qu’avez-vous fait pour l’aider pendant cette période frustrante ?

 

Elizabeth Wickham a été bénévole dans le club de natation pendant 14 ans. Elle a été membre du comité d’administration, collectrice de fonds, rédactrice pour la newsletter et « Madame l’organisatrice de compétitions ». Diplômée de l’Université de Washington d’un Bachelor en arts spécialisé dans le journalisme éditorial, elle a eu une longue carrière dans les relations publiques, en marketing et en publicité. Ses histoires ont été publiées dans des journaux et dans des magazines comme le Los Angeles Times, l’Orange County Parenting et Ladybug. Vous pouvez lire davantage de trucs et astuces pour les parents dans son blog : http://bleuwater.me/

Leave a Reply

Don't want to miss anything?

Subscribe to our newsletter and receive our latest updates!