Comment ne pas se laisser affecter par des résultats médiocres ?

by Emma Franks 0

February 16th, 2018 Français

Témoignage de Will Jonathan, coach sportif aux Etats-Unis.

Ian Thorpe, le médaillé d’or au JO à 5 reprises a un jour affirmé : « Pour moi, perdre, ce n’est pas être deuxième. C’est sortir de l’eau en sachant qu’on aurait pu faire mieux. De mon point de vue, j’ai gagné toutes les courses auxquelles j’ai participé ».

En tant qu‘athlète, l’élément qui va déterminer votre carrière c’est la manière dont vous allez réagir à vos résultats. C’est littéralement la différence entre créer des moments de succès ou être pris dans une spirale négative qui vous poussera vers le bas.

Les meilleurs athlètes, dans tous les sports, sont ceux qui sont capables de bien gérer leurs résultats, qu’ils soient bons ou mauvais.

Il ne faut pas seulement gérer les défaites mais il est également indispensable de bien gérer les victoires. En effet, mal gérer ces dernières peuvent également avoir de mauvaises conséquences.

Cet article traite surtout de comment apprendre à gérer les résultats médiocres.

Il est indispensable qu’ils ne vous affectent pas de manière négative parce qu’on apprend de ses erreurs.

Voici un exemple concret :

Vous avez une compétition et vous participez à 4 courses ce jour-là.  Vous vous échauffez pour la première course qui est en relais. Vous vous sentez en forme. Vous vous sentez fort. Mais finalement, vous êtes très mauvais lors de cette première course, ce qui affecte le classement de toute votre équipe. Vous réagissez très mal à cette mauvaise performance. « Je ne peux pas croire que j’ai été si nul. J’espère que le reste de la journée ne sera pas comme ça. » Votre confiance en vous en prend un coup. Vous perdez l’envie de participer à la course suivante de peur de faire aussi mal. Vous n’êtes pas à l’aise et vous ne vous amusez plus. Vous ruminez la dernière mauvaise course de relais alors qu’il faudrait que vous soyez concentré sur la course suivante.

Par conséquent, votre esprit négatif n’est plus dans la compétition et vous ratez complétement votre deuxième course. A cause de ce second mauvais résultat, vous vous critiquez encore plus sévèrement.

Votre état d’esprit est très négatif, votre confiance en vous est en train de disparaître, votre envie de participer aux 2 courses suivantes est inexistante, vous n’êtes plus concentré parce que vous pensez uniquement à vos dernières mauvaises performances. Vos deux dernières courses s’avèrent, en effet, être des désastres et vous quittez le lieu de la compétition complétement démotivé, vous détestez la natation, vous ne voulez plus participer à rien, vous avez fait honte à votre famille sur plusieurs générations, votre petit monde s’écroule dans la désespérance.

Ça vous rappelle quelque chose ?

Toutes vos performances dépendent de votre gestion du résultat de la course précédente. Si vous réagissez de manière négative à cause d’une mauvaise performance, c’est l’effet Domino garanti. Vous raterez toutes les courses suivantes.

Si vous avez de mauvais résultats, que ce soit une course individuelle ou une compétition entière, voici ce que vous devez absolument faire pour réagir de manière plus constructive et aller de l’avant avec un meilleur état d’esprit.

 

Un : Ne vous laissez pas envahir par des émotions négatives :

Quand vous ratez une course, c’est tout à fait naturel d’être déçu. Ce sentiment montre que vous prenez l’événement sportif au sérieux et que vous avez essayé de faire de votre mieux. Si vous vous laissez envahir par la colère, la frustration ou la rancœur, il est très facile de tomber dans le piège de la spirale négative. Et si ça vous arrive, il est très difficile de s’en sortir. C’est normal d’être déçu mais ce n’est absolument pas bon d’être en colère. La science a prouvé que de se retrouver dans cet état d’esprit négatif peut engendrer de nombreux effets secondaires psychologiques et physiques : l’infarctus, l’attaque cérébrale, l’affaiblissement du système immunitaire, des troubles chroniques de l’anxiété, une dépression… Bref, ce n’est pas bon !

 

Deux : Ne jamais voir vos mauvais résultats comme s’ils étaient votre reflet.

Ne vous remettez jamais en question en tant que nageur après un résultat médiocre. Une mauvaise course ne veut pas dire que vous êtes devenu un mauvais nageur ! Tout le monde ne peut pas être bon tout le temps, il y a forcément des moments moins fastes que d’autres, c’est inévitable. Ça fait partie de votre vie de sportif!

 

Trois : Toujours voir les mauvais résultats comme des occasions de devenir meilleur

Vous pouvez voir vos résultats comme des menaces ou comme des opportunités. Quand ils sont vus comme des menaces, ils deviennent destructeurs ; alors que quand ils sont vus comme des opportunités, ils deviennent constructifs. Vous avez la possibilité de transformer quelque chose de négatif en un avantage. Les défaites devraient toujours être perçues comme des opportunités d’apprendre, de grandir, de devenir un meilleur athlète et de continuer votre chemin pour développer tout votre potentiel en tant que nageur.

Accueillez toujours les résultats médiocres comme s’ils étaient des leçons grâce auxquelles vous pouvez grandir.

 

Quatre : Concentrez-vous sur les efforts que vous avez mis dans la course

Quel élément est-il le plus important ? Le temps ou l’effort ? Pour moi, c’est l’effort. Le temps est simplement la conséquence de l’effort. Par le mot « effort », je ne veux pas seulement dire combien vous avez travaillé, c’est plus que cela, c’est aussi tout ce que vous avez fait pour avoir le bon comportement même quand il y a une déception. Quand à la fin de la course, vous pouvez vous regarder dans un miroir et vous dire que vous avez absolument tout donné, vous pouvez être satisfait, même si les résultats ne sont pas forcément ceux que vous espériez.

 

 Cinq : Le passé, c’est le passé ! (Ce n’est ni le présent, ni l’avenir !)

 Ce n’est pas parce qu’un jour vous avez raté une course que vous allez forcément rater les suivantes. Le passé, c’est le passé ! La seule connexion qui existe entre le passé et le présent est dans votre tête. A vous d’avoir le meilleur état d’esprit pour attaquer les courses suivantes. Chaque course est une expérience unique avec son ensemble de circonstances qui influencent son résultat.

Je ne le dirai jamais assez, votre manière de réagir à des résultats médiocres aura forcément des conséquences sur votre succès ou votre échec.

Leave a Reply

Don't want to miss anything?

Subscribe to our newsletter and receive our latest updates!