Meeting de Doha (1) : Sjöström seule à émerger d’une Coupe du monde FINA en forme de Doha dans l’œil !

Eric Lahmy
by Eric Lahmy 0

September 15th, 2018 Français

Ancien nageur, Eric Lahmy est journaliste, écrivain, rédacteur en chef, et reporter. Il anime depuis 2013 Galaxie-Natation, un blog dédié à son sport préféré.

Vendredi 14 Septembre 2018

Le meeting de Doha, deuxième épreuve de la Coupe du monde 2018, n’a pas fait le plein. Une seule performance intéressante à se mettre sous la dent, le 50 mètres de Sarah SJÖSTRÖM, qui nage en 23s99. On sent la formule en bout de course. Sportivement ça ne vaut plus un clou, c’est lent, et c’est ennuyeux parce que les performances ne permettent pas de bluffer. Mettez deux équipes de sport co’ en face l’une de l’autre et vous ferez un match, des plongeurs vont faire le show…

Katinka HOSSZU en 4’10s au 400 mètres, en revanche, on fait la moue, quelle que soit l’admiration que suscite la fille, parce qu’on sait quelle a nagé bien plus vite ! Faire disputer une « Coupe du monde » en grand bassin en fin de saison, quand les nageurs sont un peu en vacances, est mortel pour les performances. Quelqu’un peut-il souffler ça à qui de droit ?

Sur 50 libre, cependant, la lutte est serrée entre Michael ANDREW et Vladimir MOROZOV qui l’emporte, et les trois premiers du 100 mètres brasse finissent sous la minute dans un mouchoir de poche…

Dans la moitié des épreuves, on ne réunit pas assez d’engagé(e)s pour effectuer des séries, et donc c’est finale directe. Sur 200 papillon dames, trois filles finissent, une quatrième se fait éliminer… Sur le podium, il y en a une qui doit être fière de sa médaille de bronze!

C’est de la Coupe du monde FINA. La Fédération internationale en garde jalousement la propriété, mais bon, il n’y a pas toujours grand’ chose à protéger…

MESSIEURS

50 libre : 1. Vladimir MOROZOV, Russie, 21s80 ; 2. Michael ANDREW, USA, 21s95 (en séries, 21s92).

400 libre : 1. Blake PIERONI, USA, 3’53s98.

200 dos : 1. Mitchell LARKIN, Australie, 1’57s45.

100 brasse : 1. Felipe LIMA, Brésil, 59s61 ; 2. Arno KAMMINGA, Pays-Bas, 59s74 ; 3. Antin CHUPKOV, Russie, 59s89 ; 4. Kirill PRIGODA, Russie, 1’0s27.

100 papillon : 1. Michael ANDREW, USA, 51s83 ; 2. Ryan COETZEE, Afrique du Sud, 52s20.

DAMES

50 libre : 1. Sarah SJÖSTRÖM, Suède, 23s99 ; 2. Femke HEEMSKERK, Pays-Bas, 24s54; 3. Ranomi KROMOWIDJOJO, Pays-Bas, 24s62.

400 libre : 1. Katinka HOSSZU, Hongrie, 4’10s02.

50 dos : 1. Kira TOUSSAINT, Pays-Bas, 28s01 ; 2. Ranomi KROMOWIDJOJO, 22s49.

200 brasse : 1. Julia EFIMOVA, Russie, 2’23s55; 2. Vitalina SIMONOVA, Russie, 2’24s06.

200 papillon : 1. Katinka HOSSZU, Hongrie, 2’9s26.

In This Story

Leave a Reply

About Eric Lahmy

Eric Lahmy

Né à Tunis en Tunisie le 1er juin 1944, Eric Lahmy est journaliste, écrivain, rédacteur en chef, et reporter. Nageur, il a été champion de Tunisie du 200 mètres brasse en 1964. Il a ensuite été journaliste à L’Equipe entre 1969 et 2011, il a effectué de multiples collaborations, dont …

Read More »

Don't want to miss anything?

Subscribe to our newsletter and receive our latest updates!