Japon Swim 2018 : Reona Aoki, 1’5s90 au 100 mètres brasse dames

Ancien nageur, Eric Lahmy est journaliste, écrivain, rédacteur en chef, et reporter. Il anime depuis 2013 Galaxie-Natation, un blog dédié à son sport préféré.

Jeudi 5 Avril 2018

Les 200 mètres nage libre des Japan Swim 2018 se sont déroulés en l’absence de leurs vedettes présumées, Kosuke Hagino et Rikako Ikee. Pour Hagino, cette défection a été provoquée par sa contre-performance sur 400 mètres (2e dans un temps inférieur à sa valeur reconnue) ; pour Rikako Ikee, c’est en raison de l’abondance de ses dons et de son programme (chaque grande compétition donne des exemples continus de la redondance des effets de l’alourdissement continuel du programme, ces dernières décennies, et des nageurs comme Ikee et Hagino peuvent se présenter parfois dans dix épreuves avec des chances d’y briller).

Le résultat, c’est que ces courses ont été gagnées dans des temps corrects mais guère exceptionnels.

Hagino, pas très à son aise en nage libre, s’est regroupé dans les quatre nages, et s’est qualifié sans difficulté sur 200 quatre nages avec le meilleur temps, 1’57s70, devant son éternel adversaire Daya Seto, 1’58s58. Chez les filles, la médaillée mondiale Yui Ohhashi a dominé les demi-finales en 2’11s36 pour une finale qui s’annonce serrée.

Seto s’est aussi qualifié sur 200 papillon mais derrière Yuuya Yajima, 1’55s05 en séries et 1’55s67 en demies.

Ikee s’est contentée de se qualifier pour les 50 mètres. Après avoir volontairement somnolé en séries (et en 26s08), elle était bien éveillée en demi-finales, exécutant la sienne en 24s75 devant une autre ondine de 17 ans, Mayura Yamamoto, 25s48. Trois filles de quinze ans accédaient aux demi-finales, Sayuki Ushi, 6e en 25s73 (25s71 en séries), Nagisa Ikemoto, 9e en 25s94 et Mami Tanue, 15e en 26s53 (et 26s27 en séries). Shinri Shioura menait la danse sur 50 messieurs avec 22s01…

La meilleure performance de la journée pourrait bien être attribuée à Reona Aoki, qui, sur 100 mètres brasse dames, « échoue » à deux centièmes du record du Japon avec 1’5s90.

MESSIEURS.-

200 mètres : 1. KATSUHIRA TSUMOTO, 1’45s93; 2. NAITO EHARA, 1’46s35; 3. REO SAKATA, 1’47s61.

1500 mètres : 1 SYOGO TAKEDA, 14’55s42 ; 2. AYATSUGU HIRAI, 14’58s88 ; 3. KOUHEI YAMAMOTO, 15.5s06 ; 4. ATSUYA YOSHIDA, 15’15s18 ; 5. TAKETOMO TANI, 15’15s32 ;

50 m dos : 1. JUNYA KOGA, 24s56.

50 m brasse: 1. YASUHIRO KOSEKI, 27s12 (record ; ancien, 27s17).

DAMES.-

200 mètres: CHIHIRO IGARASHI, 1’57s73; 2. YUI OHHASHI, 1’57.97; 3. TOMOMI AOKI, 1’58s14; 4. AYA TAKANO, 1’58s55; 5. RIO SHIRAI, 1’58s75.

100 m dos : 1. ANNA KONISHI, 59s62 (29s26) ; 2. NATSUMI SAKAI, 59s83 (29s12) ; 3. EMI MORONUKI, 1’0s52 (29s30); 4. SAYAKA AKASE, 1’0s58 (29s48; 5. RUMI TERAMOTO, 1’0s87 (29s61) ; 6. MIYUKI TAKEMURA, 1’1s08 (29s63).

100 m brasse : 1. REONA AOKI, 1’5s90 (30s99) ; 2. SATOMI SUZUKI, 1’6s52 (31s35); 3. KANAKO WATANABE, 1’6s60 (31s63) ; 4. RUNA IMAI, 1’7s68 (32s17).

In This Story

Leave a Reply

About Eric Lahmy

Eric Lahmy

Né à Tunis en Tunisie le 1er juin 1944, Eric Lahmy est journaliste, écrivain, rédacteur en chef, et reporter. Nageur, il a été champion de Tunisie du 200 mètres brasse en 1964. Il a ensuite été journaliste à L’Equipe entre 1969 et 2011, il a effectué de multiples collaborations, dont …

Read More »

Don't want to miss anything?

Subscribe to our newsletter and receive our latest updates!