Sjostrom, Le Clos prêts pour Budapest après un stage en Turquie

by Clement Secchi 0

May 11th, 2019 Français

FINA CHAMPIONS SWIM SERIES 2019 #2 – BUDAPEST

Hier, la conférence de presse de la deuxième étape de la Champion Swim séries a eu lieu dans la Duna Arena, le même complexe qui a accueilli les Championnats du Monde de 2017. Emily Seebohm (AUS), Chad Le Clos (RSA), Katinka Hosszu (HUN), Sarah Sjostrom (SWE) et Nicholas Santos (BRE) ont répondu aux questions de la presse accompagnés par Julio Maglione (le président de la FINA), Cornel Marculescu (directeur exécutif de la FINA) et Sandor Wladar (Président de la fédération de natation hongroise).

 

HOSSZU: “Je suis très contente que la FINA ait pris cette direction”

La superstar hongroise Katinka Hosszu est engagée sur quatre courses pour cette étape. Suite à une question par rapport à la mise en place de cette compétition et ses attentes de changements de la FINA, Hosszu a déclaré : “J’ai aussi fait la promotion de la natation pour rendre le sport attractif, je suis très contente que la FINA ait commencé à suivre cette direction, et c’est la bonne pour aller de l’avant. ”

“Nous supportons ce format comme un essai, comme une expérimentation”. La Chine était du plaisir, c’est bien pour les nageurs de faire que les finales, étant en pleine saison et pouvoir prendre du plaisir. Les nageurs ont besoin de voyager mais c’est fun” dit Hosszu à propos du format de la compétition.

 

FINA Champions Series Budapest – may 2019
By Adrian Mancebo/SwimSwam

Sjostrom: “Les Championnats du monde de 2017 étaient la meilleure compétition de ma vie”

Sjostrom est en tête pour l’instant au classement des gains après la première étape en Chine à Guanghzou. Sjostrom est engagée sur cinq nages à Budapest. “Les Championnats du monde de 2017 étaient la meilleure compétition de ma vie”. “Ici juste on vient et on verra, je ne sais pas si il y aura un record du monde ou pas. Parfois vous pouvez vous surprendre” a répondu la Suédoise par rapport à ses chances d’établir un nouveau record du monde ce soir ou demain.

Seebohm, Sjostrom, Le Clos, Andrew et d’autres nageurs (surtout ceux engagés avec l’ISL) reviennent d’un stage d’entrainement en Turquie à Antalya après l’étape en Chine. 

En parlant de l’intoxication alimentaire qui l’a affectée, Seebohm a clarifié qu’elle a récupérée complètement et qu’elle se sent bien dans l’approche de la compétition. “Je reviens d’un camp d’entraînement en Turquie, avec Chad et Sarah et l’équipe d’Energy Standard“.

Seebohm a aussi parlé du fait qu’elle est la seule australienne engagée à Budapest: “Oui pour le reste des Australiens j’imagine que la compétition ne convenait pas à leurs emplois du temps de la saison. J’étais en Turquie et l’endroit est proche, j’ai eu de très bons entraînements là bas et je suis impatiente de nager en compétition à nouveau”.

 

Budapest est comme une deuxième maison pour Chad Le Clos

La star sud Africaine revient à la capitale Hongroise après avoir remporté l’or au 200 papillon aux Championnats du monde de 2017. “A Budapest je me sens comme à la maison, c’est bien d’être ici et de rencontrer les fans. J’ai de très bons souvenirs ici et c’est une de mes piscines favorites et parmi les plus rapides. Je suis très content d’être de retour. ”

 

Nicholas Santos s’attend à nager plus vite à Budapest

Le vétéran Brésilien est au meilleur de sa forme après une année 2018 pleine de succès, durant laquelle il a établi un nouveau Record du monde du 50 papillon en petit bassin et a gagné la médaille d’or sur la même distance aux Championnats du monde petit bassin. Santos a aussi gagné l’or lors de la première étape de la Champions Series avec un temps de 23.01. “En 2017 j’ai aussi remporté une médaille d’argent ici. J’ai déjà 39 ans, je suis le nageur le plus âgé et l’année dernière était incroyable pour moi. En Chine c’était top et je m’attends à nager encore plus vite ici.”

In This Story

Leave a Reply

Want to take your swimfandom to the next level?

Subscribe to SwimSwam Magazine!