Florent Manaudou brille lors de la première étape de l’ISL : 20.77 sur 50 libre

by Lily Ermal 0

October 06th, 2019 Français

  • INTERNATIONAL SWIMMING LEAGUE 2019 : GROUPE A, ETAPE 1
  • Samedi 5 octobre – Dimanche 6 octobre
  • 20h00 UTC+2
  • Indianapolis, IN
  • Indiana University Natatorium (IUPUI)
  • 25m
  • Groupe A: Cali Condors, DC Trident, Energy Standard, Aqua Centurions
  • En direct sur Eurosport 2

Le Français Florent Manaudou n’a pas perdu de temps, dans tous les sens du terme, lors de la toute première journée de la nouvelle compétition de natation, l’International Swimming League. Il a remporté le 50m nage libre en réalisant la meilleure performance mondiale de l’année en petit bassin, un résultat incroyable pour le Français qui a replongé pour la première fois depuis 2016 il y a seulement 7 mois.

En mars dernier, il avait annoncé son retour dans les bassins après une pause de trois ans durant laquelle il jouait au handball avec l’équipe d’Aix-en-Provence.

Lors de sa première compétition officielle après les Jeux Olympiques 2016, durant lesquels il avait remporté la médaille d’argent du 50m nage libre, Manaudou avait réalisé ce qui, en juin, était le 8e temps le plus rapide de la saison sur 50 m nage libre lors du trophée Sette Colli à Rome. Le résultat de 10 semaines d’entrainement.

Trois mois plus tard, Florent Manaudou, qui aime davantage gagner que nager, est de retour au plus haut niveau à Indianapolis pour l’étape de lancement de l’ISL. Il nage pour l’Equipe Energy Standard, coachée par son propre entraineur James Gibson. La performance du Français lors de cette première journée a été remarquée : il a remporté le 50 m nage libre en 20.77, à 0.62 de son coéquipier Ben Proud (21.39). Les deux nageurs ont donc réalisé un doublé pour Energy Standard. La performance de Manaudou, 20.77, n’est autre que la meilleure performance mondiale de l’année sur 50m nage libre en petit bassin.

36 minutes après sa victoire sur 50m nage libre, Florent Manaudou a terminé le 50 m dos à la 4e place en 23.77. Malgré un bon départ, il s’est fait devancer à la touche par son coéquipier Kliment Kolesnikov (23.29), Simone Sabbioni des Aqua Centurions (23.52), et Andreas Vazaios des DC Trident (23.69). La soirée ne s’est cependant pas achevée ici puisque une demi-heure plus tard, le Français a contribué à la victoire du relais 4×100 m nage libre d’Energy Standard en nageant 46.84 (22.19/24.65).

Un retour plus que réussi pour le Français de 29 ans, qui est en tête du classement individuel masculin des points remportés à l’issue de la première journée avec un total de 18,5 points. Il est cependant en deuxième position au classement individuel général, derrière sa coéquipière Sarah Sjöström qui mène le classement avec 22,5 points.

A l’issue de la première journée de l’ISL à Indianapolis, Energy Standard mène le classement général avec 250 points, devant Cali Condors (229,5 points), DC Trident (165 points) et Aqua Centurions (163,5 points).

In This Story

Leave a Reply